Euro 2016 : le jour où... la Pologne et l'Ukraine ont organisé un Euro

le
0
Les Premiers ministres ukrainien et polonais discutant des préparatifs de l'Euro 2012 lors d'une conférence de presse en 2008.
Les Premiers ministres ukrainien et polonais discutant des préparatifs de l'Euro 2012 lors d'une conférence de presse en 2008.

« L'Euro 2012 se disputera conjointement en Pologne et en Ukraine. » La nouvelle, annoncée depuis Cardiff le 18 avril 2007 après un vote secret du comité exécutif de l'UEFA, n'est pas pour ravir bon nombre d'observateurs. Le ticket Pologne-Ukraine devance, avec 8 voix contre 4, l'Italie. Pour la première fois depuis la Yougoslavie en 1976, le championnat d'Europe se jouera à l'est du continent.

Confier l'organisation d'un tournoi international à deux pays, l'UEFA en a déjà pris l'habitude depuis quelques années. C'était notamment le cas en 2000 (Belgique-Pays-Bas) puis en 2008 (Autriche-Suisse), mais jamais l'Euro n'avait été organisé sur deux territoires aussi vastes.

Il n'en fallait pas plus pour déclencher le scepticisme général. Première cible, les infrastructures. Dès 2008, les 8 stades (4 par pays) figurant sur la candidature inquiètent rapidement les instances, avec des retards conséquents dans la rénovation. Une faille dans laquelle l'Écosse et l'Allemagne tentent de s'engouffrer pour récupérer l'organisation. Finalement, malgré d'importants remous au sein de ses instances, la Pologne rassure les émissaires de l'UEFA. Mais l'Ukraine, elle, est embourbée dans une crise politique et financière, et Michel Platini doit interpeller le président Viktor Ianoukovitch en 2010 pour obtenir des certitudes sur plusieurs sites clés comme Kiev, où doit se tenir la finale, et Lviv.

Des retombées qui...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant