Euro 2016 : le jour où... Ibrahimovic a zlatané l'Italie

le
0
Zlatan Ibrahimovic, buteur face à l'Italie lors de l'Euro 2004.
Zlatan Ibrahimovic, buteur face à l'Italie lors de l'Euro 2004.

Ce 18 juin 2004 est un instant charnière dans la carrière de Zlatan Ibrahimovic. Le point de départ d'un changement de dimension annoncé, mais dont la symbolique a tutoyé ce jour-là l'esthétique, le beau, l'inattendu.

Ce fameux jour, la Suède et l'Italie s'affrontent à l'occasion de la deuxième journée du premier tour de l'Euro 2004. Vainqueurs de la Bulgarie (5-0) lors de leur entrée en lice, les Scandinaves ne manquent pas d'arguments face à la Squadra Azzura, finaliste du dernier Euro face à la France. D'autant plus que les Transalpins, incapables de dominer le Danemark (0-0), sont déjà sous pression. Leur star montante, Francesco Totti, est suspendue pour un crachat sur un adversaire lors du match précédent. L'équipe entraînée par Giovanni Trapattoni a tout de même fière allure : Buffon dans les buts, une défense avec Zambrotta, Panucci, Nesta et Cannavaro, un milieu Gattuso-Pirlo-Perrotta et un duo offensif misant sur Del Piero, Vieri, soutenu par Cassano.

C'est d'ailleurs le prometteur « Fantantonio » qui met son équipe sur les rails en ouvrant logiquement le score de la tête, peu avant le repos. L'Italie qui mène et défend un résultat, pas vraiment de quoi être optimiste pour l'équipe adverse. D'autant plus que Vieri et Del Piero continuent de multiplier les tentatives sur le but d'Isaksson. Dominée, la Suède compte quelques joueurs chevronnés dans ses rangs (Henrik Larsson, Fredrik Ljungberg), mais...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant