Euro 2016 : le génie en cage

le
0
Gianluigi Buffon a encore brillé avec la Squadra Azzurra.
Gianluigi Buffon a encore brillé avec la Squadra Azzurra.

Et si les hommes-clés de cet Euro étaient les gardiens de but ? Dans un Euro 2016 aux matches fermés et aux tactiques souvent sclérosées, la plupart des portiers des équipes engagées dans ce tournoi ont été à la hauteur du rendez-vous. La meilleure illustration en aura été le huitième de finale Italie-Espagne (2-0), ce lundi au stade de France, où David de Gea (Manchester United) et Gianluigi Buffon (Juventus Turin) se sont livrés à un duel de haute voltige. Le gardien espagnol ? touché par un scandale au début de la compétition ? a tout fait pour éviter la déroute à la Roja, que ce soit face à Pellè (8e), à Giaccherini (11e) ou encore en remportant son duel face à Eder (55e). Son homologue italien, lui, a effectué des parades de grande classe en fin de rencontre, notamment sur une volée d'Iniesta (76e) ou un arrêt réflexe face à la frappe instantanée de Piqué (77e).

Le contre-exemple Joe Hart

Il n'y a pas qu'au Stade de France que les gardiens ont brillé. Les Bleus auraient-ils pu revenir au score et finir par s'imposer face à l'Irlande si Hugo Lloris n'avait pas été décisif en évitant que les Bleus ne se prennent un break ? L'Allemagne, de son côté, aurait-elle connu une marche aussi triomphale sans les interventions précieuses de Manuel Neuer (3-0 contre la Slovaquie) ? Rarement sollicités, les gardiens de but ont donc répondu présents lors de cet Euro, évitant à leur...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant