Euro 2016 : le bilan de la semaine des éliminatoires

le
0
Euro 2016 : le bilan de la semaine des éliminatoires
Euro 2016 : le bilan de la semaine des éliminatoires

La semaine internationale a été riche en rebondissements sur le Vieux Continent avec quatre qualifiés pour l'Euro 2016, dont la sensation islandaise, l'incroyable et quasi irrémédiable chute des Néerlandais, ainsi que quelques enseignements à retenir avant les deux dernières journées de la phase de poules qui se tiendront dans un mois.

Quatre qualifiés, dont un petit nouveau


  • La semaine internationale a permis à quatre nations de valider leur ticket pour l'Euro 2016. La première d'entre elles a été l'Angleterre, très facile dans le groupe E et qui a officialisé son voyage en France pour l'été prochain dès samedi dernier en allant cartonner Saint-Marin chez lui, 6-0. En y ajoutant la victoire 2-0 de mardi soir contre le deuxième du groupe, la Suisse, à Wembley, ça donne pour l'instant un bilan parfait de 8 victoires en autant de rencontres.

  • Mais le qualifié qui a fait le plus parler est l'Islande, pour laquelle c'est une première. Reine des sports co, l'île du grand Nord de l'Europe confirme ses fulgurants progrès en football ces dernières années et participera pour la première fois de son histoire à une compétition internationale. Elle se qualifie dans le groupe B en compagnie de la République tchèque, qui s'est offert 3 points décisifs en allant s'imposer 2-1 dimanche en Lettonie. Curieuse particularité de la République tchèque : depuis sa séparation d'avec la Slovaquie, ce pays n'a pas manqué un rendez-vous continental, alors que dans le même temps il n'a participé qu'à une Coupe du monde, en 2006 en Allemagne.

  • Le dernier qualifié de la semaine est l'Autriche, qui retrouve la scène internationale après l'Euro 2008, tournoi co-organisé avec la Suisse. Avec sept victoires et un nul, le bilan autrichien est vraiment propre et sa qualification plutôt impressionnante, obtenue mardi en allant s'imposer 4-1 en Suède face à Ibrahimović, auteur du seul but adverse en fin de rencontre.

    La cata pour les Pays-Bas, la sale semaine de l'Écosse


  • Cette semaine internationale a aussi bien sûr été marquée par la déliquescence des Pays-Bas, qui ont d'abord laissé gagner l'Islande chez elle (0-1 le 3 septembre à Amsterdam), avant de chuter lourdement 0-3 en Turquie trois jours plus tard. Résultat des courses : les deux premières places sont désormais inatteignables, et la troisième, qualificative pour un tour de barrage, est l'actuelle propriété de la Turquie, avec une avance de 2 points. Avance à défendre pour Arda Turan et les siens en allant en République tchèque, puis en recevant l'Islande, tandis que la bande à Danny Blind doit encore affronter le Kazakhstan et finir par…








  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant