Euro 2016 : la balade dominicale de l'Allemagne !

le , mis à jour le
0
La joie des Allemands après leur large victoire face à la Slovaquie. Ils affronteront l'Italie ou l'Espagne en quart de finale.
La joie des Allemands après leur large victoire face à la Slovaquie. Ils affronteront l'Italie ou l'Espagne en quart de finale.

En début d'après-midi, les Bleus s'étaient imposés à l'issue d'un long suspense (2-1). Les Allemands, eux, n'ont laissé aucune place aux incertitudes. Après une ouverture du score dès la 8e minute (Boateng), une ribambelle d'occasions et deux buts en plus, la Nationalmannschaft n'a fait qu'une bouchée des Slovaques (3-0), pas assez taillés pour ce type de match. Les hommes de Joachim Löw en ont profité pour mettre un terme aux critiques de la presse à propos de leur supposé problème d'efficacité. Mieux, ils ont offert un sacré spectacle en devenant la première équipe à inscrire trois buts dans ces huitièmes de finale. Retour sur un match spectaculaire.

Boateng, retour gagnant !

Les Allemands n'ont donc pas tardé à se montrer dangereux. Après un premier sauvetage sur une frappe de Khedira (7e), Kozacik, le portier slovaque, n'a rien pu faire face à la frappe puissante de Boateng (1-0, 8e). Une aubaine pour le défenseur du Bayern, qui s'était blessé au mollet lors du premier tour. Cinq minutes plus tard, Özil passe près du deuxième but : à la suite d'une faute de Skrtel sur Gomez (13e, carton jaune), le joueur d'Arsenal tente un penalty, mais se manque. Özil s'illustre ensuite par un tir croisé qui frôle les montants slovaques (23e).

Draxler est partout

Les occasions pleuvent autour des cages de la Slovaquie, mais les Allemands peinent dans le dernier geste, à l'image de la frappe...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant