Euro 2016 : L'UEFA ne voyait pas l'intérêt d'avancer les matchs à risques

le
0

Alors que l’horaire du match à risques entre l’Angleterre et la Russie (21h) a fait beaucoup jaser, l’UEFA a avoué qu’elle ne voyait pas de raison d’avancer l’heure de ce genre de matchs.

[fpvideo mediaid='digiteka' url='http://www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01896197/zone/1/showtitle/1/src/uxmusq'] En Angleterre, les matchs jugés à risques en raison de l’antagonisme entre certains supporters se jouent à midi ou 13h, afin qu’ils n’aient pas le temps de trop s’alcooliser. Alors voir que le match entre l’Angleterre et le Russie allait débuter à 21h samedi dernier en a effrayé plus d’un. Et les craintes se sont avérées justes puisque les « supporters » des deux équipes ont eu le temps se s’imbiber de bière tout l’après-midi sous le chaud soleil marseillais. Cinq jours après, l’UEFA a reconnu qu’elle ne voyait pas l’intérêt d’avancer l’heure du match. « Nous avons pris la décision de ne pas changer le calendrier, parce que nous n'en voyions pas la raison. Bien sûr, il faudra débriefer tout ce qui s'est passé en vue du prochain championnat d'Europe (organisé en 2020 dans 13 villes de 13 pays différents, ndlr). Nous n'avions pas anticipé les débordements intervenus à Marseille, même s'ils n'ont pas été aussi importants que ce qui en a été dit », a réagi Martin Kallen, directeur général de l'Euro 2016, selon des propos recueillis par l’AFP. « Maintenant nous avons haussé le niveau de sécurité en faisant appel à davantage de stewards dans les stades, ce n'est pas si facile parce que le marché de la sécurité privée est maintenant asséché en France. Il n'y a plus de staff disponible mais il est toujours possible de réaffecter des personnes d'autres stades là où on en a besoin. » Notamment à St-Etienne et Toulouse, où se dérouleront les derniers matchs de poule des Anglais et des Russes ?
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant