Euro 2016 : l'heure du bilan

le
0
L'euro 2016 s'est joué à 24 équipes et à la fin c'est le Portugal qui a gagné.
L'euro 2016 s'est joué à 24 équipes et à la fin c'est le Portugal qui a gagné.

Après un mois de compétition, le championnat d’Europe s’est achevé dimanche 10 juillet avec la victoire du Portugal. Retour sur une compétition contrastée.

24 équipes, 51 matchs, 108 buts inscrits et un seul vainqueur. L’Euro 2016 qui s’est achevé dimanche avec la victoire du Portugal face à la France laisse une impression contrastée, entre débordements et ferveur populaire, matchs intenses ou soporifiques. Retour sur un mois de compétition.

Un vainqueur à l’image du tournoi Tout a été dit et écrit concernant cette équipe du Portugal. « Soporifique », « réaliste », « défensive », « spécialiste des matchs nuls »… Toujours est-il que les partenaires de Cristiano Ronaldo vont pouvoir ajouter une ligne non négligeable à leur palmarès. Et marquer l’histoire de la Selecçao, avec ce premier titre sur la scène internationale. Seulement quatorzième meilleure défense du tournoi derrière la Pologne (5 buts encaissés) mais troisième meilleure attaque derrière la France et le Pays de Galles, l’équipe de Fernando Santos a su mettre en place un plan de jeu qui aura eu le mérite de les emmener jusqu’à la victoire finale. Beaucoup d’observateurs ont relevé des similitudes entre l’austérité de l’épopée grecque et celle de la victoire portugaise. Jusqu’au but d’Eder, rappelant celui de Charisteas, contre le Portugal, justement, en 2004.

Cette première victoire dans un tournoi majeur récompense un modèle footballistique. Fondé sur la formation, le football lusitanien en récolte aujourd’hui les fruits. Au coup d’envoi de la finale, 5 joueurs de moins de 25 ans étaient sur le pelouse (Cedric Soares, Renato Sanches, William Carvalho, Raphael Gue...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant