Euro 2016 : l'Espagne et l'Italie pas vernies

le
0

Les deux groupes de la mort sont pour l'Italie et l'Espagne. Comme au Mondial 2014, en fait. Un joli Angleterre-Pays de Galles en perspective.

Groupe A

France, Roumanie, Suisse, Albanie

La France tire et gagne

Groupe B

Angleterre, Russie, Pays de Galles, Slovaquie

Pas évident, ce groupe pour l'Angleterre. Les Anglais se retrouvent avec leurs voisins du pays de Galles, la Russie et la Slovaquie, qui a fait très bonne figure dans le groupe de l'Espagne. Les Anglais ont réalisé un parcours parfait lors des éliminatoires, avec 10 victoires en autant de rencontres et seulement trois petits buts encaissés. Mais là, les adversaires sont d'un tout autre niveau. Russes, Gallois et Slovaques ont tous terminé deuxièmes de leur poule, mais ont donné du fil à retordre aux favoris qu'ils ont rencontrés. La Slovaquie, par exemple, est parvenue à infliger sa seule défaite à l'Espagne lors des qualifs (2-1). Le pays de Galles, deuxième du groupe de la Belgique, a pris quatre points sur six face aux Diables rouges. Quant à la Russie, elle a disposé de la Suède dans sa poule. Les Anglais sont donc prévenus : leurs adversaires adorent se payer les gros poissons.

Groupe C

Allemagne, Ukraine, Pologne, Irlande du Nord

La voie est libre pour l'Allemagne. Clairement, ce n'est ni l'Ukraine actuelle (obligée de passer par les barrages) ni la sympathique Irlande du Nord qui empêcheront les champions du monde en titre de se qualifier pour les huitièmes de finale. Le seul potentiel danger vient de la Pologne, déjà adversaire des Allemands lors de la phase de qualification, dans ce qui s'annonce comme un nouvel épisode du "Lewandowskico". L'attaquant du Bayern, meilleur buteur des qualifs et déjà auteur d'un but face à l'Allemagne en septembre 2015, affrontera à nouveau tous ses petits potes bavarois, et ne compte pas leur faire de cadeaux. Si ces deux formations font office de favorites dans ce groupe (elles ont terminé respectivement première et deuxième de leur poule de qualification), l'Ukraine et l'Irlande tenteront de se battre pour obtenir une place de meilleur troisième. À moins que Yarmolenko et Konoplyanka ne soient en feu en juin prochain, et ne fassent mentir les pronostics.

Groupe D

Espagne, Croatie, République…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant