Euro 2016 : l'arbitre français Clément Turpin a-t-il échoué ?

le , mis à jour à 00:52
0
Clément Turpin a été sous le feu des critiques durant cet Euro.
Clément Turpin a été sous le feu des critiques durant cet Euro.

La décision est tombée hier après-midi. L'UEFA a décidé d'écarter six arbitres sur 18 pour la suite de l'Euro 2016. Parmi eux figure le Français Clément Turpin. Lui et tout son staff - ses assistants Frédéric Cano, Nicolas Danos, et Cyril Gringore ainsi que les arbitres de surface Benoît Bastien et Fredy Fautrel - quittent donc la compétition. William Collum (Écosse), Oividiu Alin Hategan (Roumanie), Sergei Karasev (Russie), Pavel Kravlovec (République tchèque) et Svein Oddvar Moen (Norvège) sont les autres hommes en noir qui vont plier bagage.

Une sanction ?

Faut-il parler de énième camouflet à l'égard de l'arbitrage français qui ne parvient, plus depuis une quinzaine d'années, à faire en sorte que ses représentants figurent parmi les meilleurs du monde ? En tout cas, il est impossible d'invoquer le risque de conflit d'intérêts dû à la présence des Bleus dans le tableau final. Parmi les arbitres qui sont toujours sur place, on note la présence de Martin Atkinson et Mark Clattenburg (Angleterre), Felix Brych (Allemagne), Szymon Marciniak (Pologne), Viktor Kassai (Hongrie), Nicola Rizzoli (Italie) et Carlos Velasco Carballo (Espagne). Ainsi sept arbitres sur douze sont des ressortissants de pays encore engagés dans cet Euro. Au regard de ce constat, la prestation très moyenne de Clément Turpin lors du match Autriche-Hongrie (où il expulse sévèrement l'Autrichien Dragovic) peut laisser penser à une sanction de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant