Euro 2016 : l'ambiance de Belgique-Italie, l'anti-Angleterre-Russie !

le , mis à jour le
0
À aucun moment, on ne ressent la moindre tension au stade des Lumières pendant Belgique-Italie. Des images de convivialité à l?opposé de celles qui ont fait la une de l?actualité, ce week-end, avec les affrontements à Nice et à Marseille.
À aucun moment, on ne ressent la moindre tension au stade des Lumières pendant Belgique-Italie. Des images de convivialité à l?opposé de celles qui ont fait la une de l?actualité, ce week-end, avec les affrontements à Nice et à Marseille.

18 heures à la gare Lyon-Perrache. Le ciel se fait menaçant, mais l'atmosphère se veut chaleureuse. Déjà, des groupes d'Italiens grimés aux couleurs de la Nazionale reprennent en ch?ur l'hymne national, filmés par les Lyonnais attendant leur train. Dans une cacophonie joyeuse, des milliers de supporteurs rejoignent la station de tramway pour se rendre au stade. Dans les rames, même atmosphère. On croise des supporteurs belges plus que jamais confiants comme Sandrine, la quarantaine. « Vous savez où on jouera en quart de finale ? Il faudra aller à Bordeaux non ? »

« Le foot, c'est des copains (?) et des bonnes pintes ! »

À quelques mètres, un supporteur italien a le visage maquillé entièrement aux couleurs de l'Italie. Lui est moins enthousiasme, à l'image de l'ensemble de la presse transalpine avant la rencontre. « Je ne sais pas ce que ça va donner, soupire-t-il. Chez nous, c'est simple, il y a les pro-Conte, qui sont majoritairement de Turin (le sélectionneur a entraîné la Juve de 2011 à 2014), et les autres. » Pour l'enthousiasme, il faut repasser. Même constat avec Giuseppe : « Au bureau, j'ai parié 1-1 et encore, c'est seulement parce que mon chef ne jouait pas : sinon, j'aurais fait pareil que lui ! »

À la descente du tramway, la pluie balaie le parvis du stade des Lumières. Les supporteurs n'en sont pas découragés pour...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant