Euro 2016 - L'Albanie se donne le droit d'espérer contre la Roumanie

le
0

Le favori roumain n’aura finalement fait illusion qu’une vingtaine de minutes. Plus généreux et solidaires, les Albanais ont su également se montrer réalistes pour passer devant leur adversaire du soir au classement et peut-être finir parmi les 4 meilleurs troisièmes !

[fpvideo mediaid='digiteka' url='http://www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01896197/zone/1/showtitle/1/src/uxfmvx']

Le debrief

Ça y est, les Aigles ont pris leur envol ! Leurs 30 000 fans présents dans les tribunes ont bien tremblé au début du match, lorsque la Roumanie a montré une supériorité technique et collective qui n’aura été finalement qu’un feu de paille, les Tricolorii peinant à s’approcher des buts et se contentant souvent de frappes aussi lointaines qu’approximatives. En revanche, les Albanais, après avoir digéré la pression pesant sur leurs épaules, ont su gagner la plupart des duels et passer devant physiquement. Cette supériorité a été récompensée par un but plein d’opportunisme, la passe d’un Memushaj au four et au moulin pendant 90 minutes trouvant un Sadiku qui a montré qu’il ne savait pas que courir dans le vide, mais également scorer ! Ce petit but, le premier de son pays dans une compétition internationale d’envergure, suffit aux siens, qui, avec 3 points, peuvent désormais rêver des huitièmes !

Le film du match

4eme minute Hoban récupère une relance hasardeuse de la défense albanaise, et à l'angle de la surface, envoie une frappe plongeante du droit sur un Berisha qui capte en deux temps. 7eme minute Mauvais dégagement d'Hysaj, de la tête et dans l'axe devant sa surface. Stancu le reprend du gauche sans contrôle en pivotant. C’est pur et fort, mais en plein sur Berisha, tout heureux de pouvoir mettre ses poings en opposition ! 23eme minute Bien que Sapunaru, monté aux avants postes, se roule de douleur après un duel, les Albanais continuent de jouer et contre-attaquent rapidement. Trouvé sur la droite, Hysaj met un superbe centre au cordeau pour Lenjani, seul à l'angle des 6 mètres. Mais le Rennais la met au-dessus, alors que Tatarusanu n'était plus là pour lui barre la route ! 33eme minute A la réception d'une touche, Memushaj embarque Prepelita et tire du gauche en angle fermé directement sur un Tatarusanu qui sort en corner ! 34eme minute Dans la foulée de l’action de Memushaj, le corner est tiré très intelligemment, directement sur Basha qui reprend du droit sans contrôle, à l'angle de la surface... C'est très fort, mais pas cadré. Le stade a retenu son souffle ! 42eme minute (0-1) A la réception d'une touche anodine, Memushaj envoie un centre tendu au second poteau... Chiriches et Tatarusanu se font des politesses, Sapunaru les regarde, et Sadiku en profite pour mettre sa tête dans le but déserté par un gardien roumain trop indécis ! 62eme minute Mavraj s'infiltre à l'angle de la surface au milieu de trois défenseurs et tente de croiser du coup de pied droit. Tatarusanu stoppe en deux temps. 75eme minute Lancé en profondeur, Andone envoie une frappe puissante et rectiligne du droit, de l'angle de la surface... Elle s'écrase sur l'équerre d'un Berisha qui n'avait pas esquissé le moindre geste. 85eme minute Insaisissable, Mavraj reprend du gauche au premier poteau un corner de Roshi ! Les Roumains, pas attentifs au marquage, s'en sortent bien car le ballon passe du mauvais côté du poteau droit de Tatarusanu.

Les joueurs à la loupe

Roumanie Que de ballons gâchés ! STANCIU a toujours cherché à tirer des 25 mètres, au lieu de chercher un partenaire démarqué. Et comme il a toujours forcé sa frappe, les actions roumaines se sont très souvent terminées en tribunes. Déception également pour TATARUSANU : le portier roumain a manqué d’autorité sur le but albanais, laissant CHIRICHES et SAPUNARU lui laisser la balle… GRIGORE a été plus rigoureux. Cependant, il n’a pas osé monter, alors que le salut, à l’image de Piqué contre la République tchèque, aurait pu venir d’un défenseur. Une fois de plus, les Tricolorii ont perdu pied après une entame pleine d’illusion, la faute à PREPELITA et HOBAN qui ont eu moins d’envie et de rage que leurs vis à vis, et perdu la bataille du milieu de terrain. Entré pour le second acte à la place du premier, SANMARTEAN a voulu amener de la révolte mais, à 36 ans, il lui a manqué le coup de rein pour réussir à se mettre en position de frappe. Devant, ALIBEC a été volontaire et plutôt bon dans les appels, moins dans l’utilisation du ballon. On attendait beaucoup de STANCU… Le double buteur des rencontres précédentes a montré une grande facilité technique, mais était tout seul pour casser les lignes, car POPA a été efficacement muselé la plupart du temps. Enfin, MATEL a livré une partie à peu près correcte dans son couloir gauche, avant de souffrir lui aussi devant l’envie débordante des Aigles. Albanie Il a été partout, et décisif. Si MEMUSHAJ s’est fendu d’une passe décisive vicieuse, on l’a également vu aux quatre coins du terrain, harcelant des Roumains débordés. Les fans se sont demandés quand il allait tirer la langue, mais le milieu s’est battu ainsi jusqu’à la fin du match. Lui aussi est un héros : SADIKU, jamais avare de courses dans le vide, a été au bon endroit au bon moment pour inscrire le premier but de son pays dans une grande compétition. Un peu avant, le remuant LENJANI a raté un ballon en or... LILA a été plus discret que ses comparses en attaque, il faut dire qu’il a aidé ABRASHI et HYSAJ à contenir Stancu, le Roumain le plus dangereux. Milieu défensif rugueux et courageux, BASHA est sorti à bout de forces, avec des crampes et un carton jaune récolté qui symbolisent bien sa prestation. Derrière, la paire MAVRAJ - AJETI a été irréprochable. Dans la foulée de leur match contre la France, les centraux ont contenu les attaquants roumains loin du but, et lorsque ces derniers tentaient de s’infiltrer dans la surface, ils ont su les tacler avec maîtrise et sang-froid. AGOLLI peut également prendre sa douche avec la satisfaction du devoir accompli : si on ne l’a pas beaucoup vu devant, il n’a presque rien laissé passer dans son dos en imposant judicieusement son physique. Dans ses buts, BERISHA a été très solide, permettant à ses coéquipiers de plier sans rompre le temps de faire déjouer les Tricolorii.

Monsieur l’arbitre au rapport

M.Kralovec a arbitré un match tendu, mais joué dans un bon esprit. Les Roumains pourront toutefois lui reprocher d’avoir sifflé un hors-jeu sur leur meilleure occasion, alors que Hysaj avait oublié de remonter.

Ça s’est passé en coulisses…

- Après s’être plaint du manque de fraîcheur de ses troupes, Anghel Iordanescu avait fait pas moins de 5 changements par rapport à l’équipe qui a concédé le nul face à la Suisse. Le technicien innovait en attaque (après Andone contre la France et Keserü face à la Nati) en choisissant Alibec pour occupait la pointe de son « sapin de Noël ». Il titularisait également Matel, Hoban, Stancu et Popa. - Pas de suspendu chez les Tricolorii, mais Razvan Rat était forfait et Steliano Filip et Mihai Pintili longtemps incertains avant de prendre place sur le banc. - A part Kukeli, suspendu et remplacé par Basha, Gianni De Biasi avait lui décidé de reconduire le même onze qui avait donné tant de fil à retordre à la France, quitte à se passer du capitaine historique Lorik Cana, de retour après avoir été expulsé contre la Suisse. - Plus de 30 000 fans albanais étaient venus pousser leur équipe à Lyon ! En plus du terrain, les Aigles ont gagné le match des tribunes !  

La feuille de match

Euro 2016 (Groupe A) / ROUMANIE - ALBANIE : 0-1

Parc Olympique Lyonnais (49 752 spectateurs) Temps doux - Pelouse en état moyen Arbitre : M.Kralovec (CZE) (4) But : Sadiku (42eme) pour l'Albanie Avertissements : Matel (52eme) pour la Roumanie - Basha (5eme) et Memushaj (88eme) pour l’Albanie. Expulsion : Aucune Roumanie Tatarusanu (3) - Sapunaru (3), Grigore (4), Chiriches (cap) (3), Matel (4) - Prepelita (3) puis Sanmartean (46eme - 4), Hoban (4), Popa (3) puis Andone (67eme), Stancu (4), Stanciu (2) – Alibec (3) puis Torje (55eme) N'ont pas participé : Pantilimon (g), Lung (g), Moti, Chipciu, Pintili, Keserü, Gaman, Filip Entraîneur : A.Iordanescu strong>Albanie Berisha (6) - Hysaj (5), Ajeti (6), Mavraj (6), Agolli (cap) (6) - Basha (6) puis Cana (81eme), Abrashi (5), Memushaj (7) - Lenjani (4) puis Roshi (75eme), Lila (4), Sadiku (6) puis Balaj (57eme) N'ont pas participé : Shehi (g), Hoxha (g), Veseli, Gashi, Xhaka, Cikalleshi, Aliji, Kace Entraîneur : G.De Biasi
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant