Euro 2016 - Italie : Thiago Motta sifflé ? Conte n'a pas du tout aimé

le
0

Peu en vue lundi soir avec l’Italie contre la Finlande, Thiago Motta a essuyé des sifflets de la part de son propre public à sa sortie. Antonio Conte, son sélectionneur, reconnaît qu’il n’est pas encore au top physiquement mais ne veut plus entendre parler de sifflets.

[fpvideo mediaid='digiteka' url='http://www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01896197/zone/1/showtitle/1/src/uqfqm0'] Thiago Motta n’a pas réussi sa meilleure saison avec le PSG. C’est le moins que l’on puisse dire. Et cela s’est ressenti lors de la dernière rencontre amicale de l’Italie avant l’Euro lundi soir du côté de Vérone face à la Finlande (2-0). Titulaire en raison notamment des absences de Marco Verratti, Claudio Marchisio ou encore Andrea Pirlo, le milieu défensif parisien a de grandes chances de l’être lors de l’Euro face à la Belgique lundi prochain. Mais le natif du Brésil n’a pas été franchement encouragé par les supporters de la Nazionale, qui l’ont sifflé à sa sortie à la 63eme minute. Daniele De Rossi l’a alors remplacé avant d’inscrire le deuxième but italien huit minutes plus tard. « C’est inévitable que Thiago Motta doit s’améliorer physiquement, a remarqué Antonio Conte, son sélectionneur. Mais il revient juste d’un problème musculaire. Certains joueurs comme lui sont en retard de préparation. Thiago Motta a disputé 60 bonnes minutes mais il peut encore s’améliorer. »

Conte : « Important d’envoyer un message d’unité »

En revanche, le futur manager de Chelsea n’a pas du tout aimé qu’un de ses joueurs se fasse siffler par le public du stade Marcantonio-Bentegodi. L’ancien coach de la Juve ne veut surtout pas que cela se propage dans les médias notamment : « J’ai été footballeur aussi et je crois que le pire, c’est d’inventer des histoires au sujet de quelqu’un, a-t-il débuté. Je pense que ça n’est pas juste. J’espère que vous, les journalistes, êtes plus prudents avec ce genre de choses pour le bien de l’équipe. Je serai peiné si les polémiques et les frictions venaient à créer des problèmes au sein de l’équipe nationale. N’oubliez pas que vous envoyez des messages et que vous avez de l’influence sur l’opinion publique. Il est donc important d’envoyer un message d’unité. C’est ce dont l’équipe nationale a besoin, sans être pour ou contre quelqu’un. J’espère que ce concept sera entendu car nous sommes toujours italiens et nous voulons tous le meilleur pour l’Italie. » Le message est passé.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant