Euro 2016 : heurts entre supporteurs anglais et marseillais sur le Vieux-Port

le
0
Sur le Vieux-Port de Marseille, vendredi 10 juin, peu après minuit.
Sur le Vieux-Port de Marseille, vendredi 10 juin, peu après minuit.

Environ 200 personnes ont été dispersées à l’aide de gaz lacrymogène par la police, dans la nuit de jeudi à vendredi. Le match Angleterre-Russie est programmé samedi 11 juin, à 21 heures, au Stade Vélodrome.

Environ 200 supporteurs anglais ont été dispersés à l’aide de gaz lacrymogène par la police, dans la nuit du jeudi 9 au vendredi 10 juin à Marseille. Les forces de l’ordre sont intervenues après que des heurts ont éclaté entre les Anglais rassemblés autour d’un pub et des jeunes gens de la ville. Le match Angleterre-Russie est programmé samedi 11 juin, à 21 heures, au Stade Vélodrome.

Entre 300 000 et 500 000 supporteurs britanniques sont attendus en France durant l’Euro 2016. Trois équipes représentent les îles : l’Angleterre, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord. Comme d’autres pays, le Royaume-Uni a délégué des policiers pour aider leurs homologues français à identifier les potentiels hooligans.

Débordements Les supporteurs anglais ont longtemps traîné une mauvaise réputation à l’étranger, jusqu’à faire risquer une suspension à leur équipe après des débordements lors de l’Euro 2000 en Belgique et aux Pays-Bas. Depuis, un durcissement de la loi anti-hooligans, avec notamment une interdiction de sortie du territoire, a fait baisser la tension autour de leurs déplacements.

42 000 policiers, 30 000 gendarmes, 2 500 sapeurs-pompiers, 300 démineurs, 13 000 agents de sécurité ont été mobilisés pour assurer la sécurité de l’Euro, selon le gouvernement.

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant