Euro 2016 - Héroïque, l'Islande sera l'adversaire de la France en quarts de finale !

le
0

Malgré l’ouverture du score anglaise, l’Islande a trouvé les ressources pour prendre les devants en première période et tenir bon jusqu’au bout (2-1). Les Anglais sortent de l’Euro 2016 par la petite porte. Les Islandais, auteurs d’une prestation incroyables, réalisent l’un des exploits de l’année et défieront les Français dimanche prochain en quarts de finale.

Le debrief

Le Brexit, c’est aussi en football pour l’Angleterre... Pas forcément à l’aise pendant la phase de poules, l’Angleterre a une nouvelle fois complètement déjoué lors d’une phase éliminatoire. Une habitude pour une sélection anglaise qui, cette fois, n’est même pas arrivée jusqu’aux tirs au but pour se faire éliminer piteusement face à l’un des « petits » de cet Euro, l’Islande. Alors que tous les favoris sont montés en puissance lors de ces huitièmes de finale, les hommes de Roy Hodgson sont tombés logiquement lundi soir à Nice. Pourtant, c’est bien la bande à Wayne Rooney qui avait réussi le meilleur démarrage avec un penalty obtenu et converti dans la foulée (4eme). Mais les Islandais, qui avaient déjà fait preuve d’un mental à toute épreuve en phase de poules, n’ont mis que deux minutes pour égaliser (6eme) suite à une longue touche que n’aurait pas reniée Rory Delap, qui a effectué toute sa carrière en Angleterre… Sur sa deuxième occasion, l’Islande, très réaliste, a ensuite profité de la frilosité de la défense centrale anglaise et de son gardien, Joe Hart, méconnaissable lors cet Euro, pour doubler la mise grâce au Nantais Kolbeinn Sigthorsson (18eme). Le début des ennuis pour les Three Lions contraints de tenter de trouver des brèches dans un mur imperméable. Hodgson, qui avait réussi des coachings gagnants ces derniers temps, a tenté de mettre plus de percussion à la pause avec l’entrée de Jack Wilshere à la place d’Eric Dier. Cela n’a rien changé, les coéquipiers de Birkir Bjarnason repoussant toutes les timides tentatives anglaises. Il a fallu même attendre la 93eme pour que l’incroyable défense nordique tremble un peu sur un très bon centre. C’est dire la tristesse de la seconde période d’Anglais méconnaissables à l’image d’un Harry Kane à côte de la plaque. L’Angleterre sort de cet Euro par la petite porte et laisse l’Islande affronter la France dimanche prochain à Saint-Denis. Un adversaire qui arrivera avec le sentiment de devoir accompli et qui n’aura surtout rien à perdre. Une surprise qui commence étrangement à ressembler à une certaine sélection grecque en 2004...

Le film du match

3eme minute Penalty pour l’Angleterre ! Lancé par Sturridge dans la surface islandaise, Sterling va plus vite que Skulason et prend de vitesse Halldorsson. Le gardien islandais touche du pied l’ailier anglais et provoque un penalty indiscutable. 4eme minute (1-0) Rooney transforme le penalty en frappant fort à droite d’Halldorsson qui était pourtant parti du bon côté. 6eme minute (1-1) L’Islande égalise dans la foulée ! Longue touche de Gudmundsson qui trouve dans la surface Arnason, plus solide dans les airs que Rooney. Le ballon file au second poteau vers R.Sigurdsson qui s’est extirpé du marquage de Walker pour propulser le ballon au fond des filets. 15eme minute Alli récupère un ballon aux 25 mètres et tente une demi-volée du droit. Cela passe juste au-dessus de la transversale d’Halldorsson. 18eme minute (1-2) L’Islande prend les commandes ! Les Islandais combinent tranquillement devant les vingt mètres anglais. Bödvarsson sert Sigthorsson qui a le temps d’armer une frappe à ras de terre. Hart plonge sur sa gauche mais n’a pas la main assez ferme pour empêcher le ballon d’entrer au fond des filets. Le gardien anglais peut s'en vouloir. 28eme minute Très bon ballon dans l’espace d’Alli à droite vers Sturridge. L’ailier anglais se met sur son pied gauche le long de la ligne de but et envoie un très bon centre au second vers Kane. L’attaquant de Tottenham réussit une très belle volée du droit mais Halldorsson dévie le ballon juste au-dessus de sa barre transversale. 55eme minute R.Sigurdsson proche du doublé ! Suite à une remise de la tête de Sigthorsson, le défenseur central islandais tente un retourné acrobatique mais, heureusement pour Hart, cela termine sur lui. 84eme minute Lancé en profondeur dans la surface anglaise, Gunnarsson résiste à Wilshere et tente sa chance d’une frappe décroisée. Hart est sur la trajectoire de son tir et permet à l’Angleterre de croire encore à l’égalisation. 93eme minute L’Angleterre est encore dangereuse. Vardy est tout proche de propulser une tête au fond des filets mais un Islandais lui enlève le ballon au dernier moment. Le corner ne donne rien.

Les joueurs à la loupe

Angleterre Décidément, cet Euro n’est pas celui de KANE ! Préféré à Vardy au coup d’envoi, l’attaquant de Tottenham n’a pas du tout pesé sur la défense islandaise et ne s’est montré dangereux que sur une belle volée en première période. Après la pause, il s’est surtout signalé par des coups de pied arrêtés très mal frappés. Un Euro cauchemardesque pour lui ! S’il n’a pas été très heureux dans ses dribbles ou ses choix sur l’aile, STERLING a eu au moins le mérite de provoquer le penalty du 1-0. C’est STURRIDGE qui l’avait lancé sur cette action. L’attaquant de Liverpool n’a pas non plus brillé pendant cette rencontre. Buteur quasiment sur son premier ballon en frappant le penalty, ROONEY a eu beaucoup de mal à s’exprimer face aux solides milieux adverses. Il a été encore plus mauvais en seconde période... Un constat qui vaut aussi pour ALLI, à nouveau décevant dans l’entrejeu malgré d’indéniables qualités. Le milieu de Tottenham a eu trop tendance à ralentir le jeu en portant trop la balle. Devant la défense, DIER a souffert constamment et n’a pas réalisé beaucoup de bonnes passes. Remplacé à la pause par WILSHERE (46eme), qui n’a pas fait beaucoup mieux… Derrière, ça n’était pas l’assurance tous risques, loin de là. A commencer par HART qui a encaissé quatre buts sur cinq tirs cadrés adverses pendant cet Euro... S’il ne peut rien sur le premier but, le gardien de City se troue sur la frappe de Sigthorsson. Devant lui, CAHILL et SMALLING ont laissé des boulevards sur ce but et n’ont jamais semblé sereins. Sur les côtés, match très décevant du duo WALKER - ROSE, qui n’ont quasiment jamais apporté le danger devant. Walker est lui fautif sur l’égalisation islandaise en relâchant complètement le marquage. Islande Après Michy Batshuayi dimanche, au tour d’un autre représentant de L1 de marquer pendant cet Euro. Auteur d’une prestation pleine d’abnégation, comme tous ses partenaires, SIGTHORSSON a profité d’une erreur de main d’Hart pour ouvrir son compteur but. Son association avec BODVARSSON est très complémentaire. Passeur décisif, il a fait du mal à la défense anglaise par ses déplacements. Au milieu, G.SIGURDSSON a effectué un gros match face à des milieux anglais qu’il côtoie régulièrement au cours de l’année. Auteur de nombreuses longues touches dangereuses, GUNNARSSON a été également très bon à la récupération. Gros match également sur les côtés de BJARNASON et GUDMUNDSSON, même si on les a plus vu dans le registre défensif qu’offensivement. Ils ont bien bloqué les couloirs avec leurs latéraux, SAEVARSSON et SKULASON. A part sur le penalty concédé d’entrée, les quatre ont complètement éteint Sturridge et Sterling. R.SIGURDSSON et ARNASON ont eux été doublement décisifs. Défensivement d’abord puisqu’ils n’ont laissé que des miettes aux Anglais et offensivement puisque le premier a marqué sur la passe du second sur le 1-1 ! Très peu inspiré sur sa première intervention, HALLDORSSON s’est bien rattrapé par la suite devant Alli puis Kane.

Monsieur l’arbitre au rapport

Très bon match de la part de M.Skomina qui a constamment fait les bons choix, comme sur le penalty accordé aux Anglais.

Ça s’est passé en coulisses…

- Retour de Kane et de Sterling pour ce huitième de finale. Ils ont formé avec Sturridge le trio de départ devant. - Pas de surprise du côté de l’Islande avec l’équipe-type. Sigthorsson et Bödvarsson forment à nouveau l’attaque islandaise. - C’est la première fois que les deux équipes s’affrontaient en compétition officielle.

La feuille de match

Euro 2016 (8emes de finale) / ANGLETERRE - ISLANDE : 1-2

Allianz Riviera (33 901 spectateurs) Temps doux - Pelouse correcte Arbitre : M.Skomina (SLO) (8) Buts : Rooney (4eme) pour l’Angleterre - R.Sigurdsson (6eme) et Sigthorsson (19eme) pour l’Islande Avertissements : Sturridge (47eme) pour l’Islande - G.Sigurdsson (38eme) et Gunnarsson (65eme) pour l’Islande Expulsion : Aucune Angleterre Hart (3) - Walker (3), Cahill (5), Smalling (4), Rose (3) - Alli (3), Dier (4) puis Wilshere (46eme - 4), Rooney (cap) (3) puis Rashford (87eme) - Sturridge (4), Sterling (4) puis Vardy (60eme), Kane (3) N'ont pas participé : Forster (g), Heaton (g), Bertrand, Stones, Clyne, Henderson, Milner, Barkley, Lallana Sélectionneur : R.Hodgson Islande Halldorsson (5) - Saevarsson (6), Arnason (7), R.Sigurdsson (8), Skulason (6) - Gudmundsson (6), G.Sigurdsson (7), Gunnarsson (cap) (7), B.Bjarnason (6) - Sigthorsson (7) puis T.Bjarnason (77eme), Bödvarsson (6) puis Traustason (88eme) N'ont pas participé : Jonsson (g), Kristinsson (g), Hauksson, Hermannsson, Ingason, Magnusson, Hallfredsson, Sigurjonsson, Finnbogason, Gudjohnsen Sélectionneurs : L.Lagerbäck et H.Hallgrimsson
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant