Euro 2016 - Groupe F : La Hongrie crée la sensation

le
0

La première sensation de cet Euro est venue de Bordeaux, où la Hongrie a créé la surprise en battant l’Autriche. Szalai puis Stieber ont offert la victoire aux Hongrois, 44 ans après leur dernière participation à l’Euro.

Le debrief

Quarante-quatre ans après sa dernière participation à un championnat d’Europe, la Hongrie a signé un retour retentissant dans l’épreuve en créant l’exploit face à l’Autriche à Bordeaux dans le groupe F. Donnés largement perdants face aux Autrichiens, les Hongrois ont déjoué tous les pronostics en remportant leur première victoire dans cet Euro 2016 (2-0) grâce à deux buts d’Adam Szalai et de Zoltan Stieber dans la dernière demi-heure. Vu le départ des Autrichiens dans cette partie – frappe sur le poteau d’Alaba dès la première minute - on ne donnait pourtant pas très cher de la peau de Balazs Dzsudzak et de ses coéquipiers en début de rencontre. Mais les fulgurances autrichiennes se sont rapidement éteintes tandis que les Hongrois ont joué leur chance à fond après avoir laissé passer l’orage. Il a même fallu plusieurs parades de toute beauté du gardien autrichien Robert Altmer pour que les Hongrois ne marquent pas avant que Szalai, à l’heure de jeu, ne profite d’un gros travail de Kleinheiser pour donner l’avantage aux Magyars. Dans la foulée, M.Turpin expulsait Dragovic et, à dix, les Autrichiens, que l’on annonçait pourtant comme l’un des principaux outsiders de cet Euro, craquaient une nouvelle fois, dans les ultimes minutes sur un exploit individuel de Stieber. Alors que tout le monde prédisait trois défaites à la Hongrie, voilà donc au contraire les Hongrois en position idéale pour se qualifier. Quelle sensation !

Le film du match

1ere minute Sur son premier ballon du match, Alaba, servi à une trentaine de mètres du but, s’avance dans l’axe et déclenche une frappe flottante du gauche qui vient rebondir contre le poteau gauche. 10eme minute Nouvelle occasion pour l’Autriche, et encore pour Alaba. Servi par Arnautovic au point de penalty, le joueur du Bayern reprend le ballon sans contrôle d’une frappe croisée. Directement dans les bras de Kiraly. 23eme minute Gera reprend sans contrôle aux trente mètres un ballon remisé par Szalai. Pas de problème pour Almer, qui capte tranquillement la reprise instantanée du joueur de Ferencvaros. 34eme minute Long ballon de Dragovic vers Janko, qui gagne son duel dans les airs et dévie le ballon de la tête pour Junuzovic aux vingt mètres. La volée du joueur du Werder Brême est superbe, mais Kiraly se détend magnifiquement et détourne le ballon de la main gauche. Quelle parade du vétéran hongrois ! 42eme minute Gera intercepte une mauvaise passe autrichienne, il glisse le ballon à Kleinheiser qui remonte le terrain et décale parfaitement Dzsudzak dans la surface. Malheureusement pour les Hongrois, l’attaquant de Bursaspor manque complètement sa frappe croisée. 54eme minute Almer s’envole magnifiquement sur une frappe terrible de Dzsudzak d’une trentaine de mètres et boxe le ballon des deux poings en corner. Quel pétard de l’ancien joueur du PSV Eindhoven ! 62eme minute (0-1) La Hongrie ouvre le score ! Après un double une-deux avec Kleinheisler, Szalai est lancé dans la surface. L’attaquant hongrois donne le sentiment d’avoir trop poussé son contrôle, mais il se jette et glisse le ballon de l’extérieur du pied sous le ventre d’Almer. 65eme minute L’Autriche égalise sur une volée somptueuse d’Hinteregger dans le petit filet, mais le but est logiquement refusé pour un tacle très dangereux au préalable de Dragovic. Déjà averti, le défenseur central autrichien est expulsé par M.Turpin. 70eme minute Magnifique horizontale d’Almer sur une frappe sans élan de Nemeth, qui prenait le chemin du petit filet opposé. Le gardien autrichien se détend de tout son long et détourne le ballon en corner du bout des doigts. 72eme minute Sabitzer se retrouve en position idéale pour égaliser sur un long centre en retrait de Fuchs côté gauche, mais il envoie sa reprise dans les nuages. 87eme minute (0-2) Lancé parfaitement dans la profondeur par Priskin sur une contre-attaque hongroise, Stieber vient tranquillement piquer son ballon par-dessus Almer.

Les joueurs à la loupe

Autriche Qui aurait pensé cela ? De tous les joueurs autrichiens présents mardi sur la pelouse bordelaise, c’est ALMER, le gardien, qui a eu le plus de travail. Battu dans un face-à-face avec Szalai, il a ensuite sorti le grand jeu pour maintenir son équipe dans le match mais ne pouvait rien sur le ballon parfaitement piqué de Stieber. Sérieuse en première mi-temps, la charnière centrale a été plusieurs fois dépassée ensuite. Pour ne rien arranger, DRAGOVIC a laissé son équipe à dix pour une faute qui a privé HINTERREGER de l’égalisation. Discret, FUCHS s’est moins montré que KLEIN avant ce déboulé en fin de match que SABITZER a complètement gâché. Après une entame de match fulgurante, ALABA a eu beaucoup plus de mal à s’illustrer après ses deux situations du début de match, et en premier lieu cette frappe sur le poteau dès l’engagement. A ses côtés, BAUMGARTLINGER a bien travaillé mais n’a pratiquement jamais trouvé les attaquants, à l’image d’un JANKO transparent en pointe à l’exception d’une remise qui a permis à JUNUZOVIC de se créer l’une des plus grosses occasions de l’Autriche. ARNAUTOVIC et HARNIK, très attendus, sont eux aussi passés au travers. Hongrie SZALAI a endossé le costume de héros en offrant la victoire aux Hongrois à la suite d’un superbe une-deux avec KLEINHEISER, très actif dans ce match et récompensé de ses efforts sur cette superbe combinaison avec son attaquant. Autre grand homme de cette partie : STIEBER, entré en toute fin de match mais qui a mis l’Autriche KO sur un superbe ballon piqué consécutif à une ouverture magique de PRISKIN. DZSUDZAK a eu lui aussi des occasions de marquer, mais il s’est heurté à une magnifique parade du gardien sur son missile de la 54eme minute. NEMETH pensait lui aussi avoir marqué sur sa belle frappe en seconde mi-temps, mais c’était sans compter sur la détente du gardien autrichien. Tous deux très batailleurs et infatigable au pressing, NAGY et GERA ont empêché les Autrichiens de mettre leur jeu en place. A l’image de toute l’équipe hongroise, GUZMICS et LANG, dans l’axe, ont rendu une copie très propre. FIOLA et KADAR ont été mis à rude épreuve, mais ont tenu. Quant au nouveau joueur le plus vieux de l’histoire de l’Euro, KIRALY, il a montré qu’il avait de très beaux restes, avec notamment une horizontale splendide en début de match sur une volée de Junuzovic.

Monsieur l’arbitre au rapport

Beaucoup de travail dans ce premier match pour Clément Turpin. Le Français a dû notamment refuser un but à l’Autriche pour une faute préalable d’un Autrichien, qu’il a en plus expulsé. Mais l’arbitre bourguignon avait déjà averti Dragovic, et a pris la bonne décision avec ce second carton jaune.

Ça s’est passé en coulisses…

- Seul arbitre français retenu pour cet Euro, Clément Turpin (34 ans) effectuait ses débuts dans le tournoi lors de ce premier match du groupe F, entre l’Autriche et la Hongrie. Absent lors de la Coupe du Monde 2014 au Brésil (aucun arbitre français n’avait été retenu), Turpin effectuait son grand retour lors d’une compétition internationale. « Clément Turpin est le symbole de notre politique de rajeunissement de l’arbitrage », estime le président de la Fédération française de football, Noël Le Graet. - Star de l’équipe d’Autriche, David Alaba (23 ans) avait été il y a quelques années le plus jeune international de l’histoire du pays en effectuant ses grands débuts en sélection A à seulement 17 ans, trois mois et vingt jours. Ce jour-là, les Autrichiens étaient opposés à l’équipe de France pour le compte des éliminatoires de la Coupe du Monde 2010 (victoire 3-1 des Bleus). - Gabor Kiraly, l’historique gardien de but de la Hongrie sélectionné à 102 reprises en équipe nationale, n’est plus seulement depuis mardi le gardien « au bas de pyjama ». Contre l’Autriche, le goal du Szombathelyi Haladas, est devenu à 40 ans et 74 jours le plus vieux joueur de l’histoire de l’Euro. Le précédent record appartenait à Lothar Matthaüs, qui avait joué un match du tournoi à l’âge de 39 ans et 91 jours.

La feuille de match

Euro 2016 (Gpe F) / AUTRICHE – HONGRIE : 0-2

Stade Matmut-Atlantique (34 424 spectateurs) Temps chaud - Pelouse en très bon état Arbitre : M.Turpin (FRA) (6) Buts : Szalai (62eme) et Stieber (87eme) pour la Hongrie Avertissements : Dragovic (33eme) pour l’Autriche – Nemeth (80eme) pour la Hongrie Expulsion : Dragovic (65eme) pour l’Autriche Autriche Almer (7) – Klein (5), Dragovic (3), Hinteregger (4), Fuchs (4) – Alaba (5), Baumgartlinger (5) – Harnik (4) puis Schöpf (77eme), Junuzovic (5) puis Sabitzer (59eme), Arnautovic (3) – Janko (3) N'ont pas participé : Lindner (g), Özcan (g), Garics, Ilsanker, Okotie, Suttner, Prödl, Wimmer, Hinterseer, Jantscher Sélectionneur : M.Koller Hongrie Kiraly (7) – Fiola (5), Guzmics (5), Lang (6), Kadar (5) - Gera (5) - Nagy (5), Kleinheisler (7) puis Stieber (79eme), Dszsudzak (cap) (6), Nemeth (6) puis Pinter (89eme) – Szalai (7) puis Priskin (69eme) N'ont pas participé : Dibusz (g), Gulacsi (g), Korhut, Elek, Böde, Lovrencsics, Nikolic, Bese, Juhasz Sélectionneur : B.Storck
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant