Euro 2016 - Groupe F - La Belgique sort la Suède sans briller

le
0

Grâce à un but tardif signé Radja Nainggolan, la Belgique s’est imposée face à la Suède, qui s’est notamment vu refuser un but très discutable. Zlatan Ibrahimovic termine donc son aventure avec la sélection par une élimination. Les Belges, eux, affronteront la Hongrie dimanche du côté de Toulouse.

[fpvideo mediaid='digiteka' url='http://www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01896197/zone/1/showtitle/1/src/u3s05k']

Le debrief

Zlatan Ibrahimovic a perdu pour son dernier match disputé sous le maillot suédois. Muet depuis le début de cet Euro 2016, l’ancien Parisien n’a pas trouvé l’ouverture mercredi face à la défense belge. Seule arme de sa sélection, Zlatan a pourtant tout tenté pour arracher un succès qui aurait permis à la Suède de se qualifier pour les huitièmes de finale. Mais ses partenaires étaient trop limités lors de cette compétition pour faire mieux. Pourtant, face à eux, les Belges n’ont toujours pas impressionné malgré l’énorme potentiel offensif. Les Diables Rouges ont bien fait circuler la balle dans la latéralité mais ont eu toutes les peines du monde à créer le décalage. Il a fallu attendre la fin de match pour voir les Belges profiter des espaces laissées par des Suédois contraints de marquer. Et à ce petit jeu-là, Eden Hazard est l’un des plus forts et l’a montré en servant Radja Nainggolan, unique buteur d’une partie peu animée. La Suède pourra regretter le but refusé de façon discutable à Ibrahimovic juste après l’heure de jeu. La Belgique, elle, continue sa route et affrontera la Hongrie en huitièmes de finale dimanche prochain. Face à une équipe plutôt joueuse, les Belges ont besoin de se rassurer dans le jeu, même si les résultats sont au rendez-vous depuis deux matchs.

Le film du match

5eme minute La première occasion est pour la Suède. Suite à un coup-franc lointain, la défense belge se manque complètement. Berg se retrouve seul au point de penalty et peut se coucher pour tenter une reprise de volée du droit. Mais Courtois est à la parade sur sa gauche. 25eme minute Après un relais avec R.Lukaku, Hazard fixe toute la défense suèdoise en repiquant sur son pied droit. Au lieu de frapper, il sert en retrait De Bruyne qui tente sa chance des vingt mètres mais Isaksson est vigilant sur sa ligne. 26eme minute Ekdal mène l’offensive. Berg sert ensuite de pivot pour Ibrahimovic qui frappe sans contrôle à l’entrée de la surface du gauche. Mais son tir est un brin trop croisé. 45eme minute Corner joué à deux par la Belgique. De Bruyne a plus d’angle pour centrer. Cela lui permet d’effectuer un centre rentrant. Meunier dévie la trajectoire de la balle mais pas assez pour lui permettre d’entrer au fond des filets suédois. 63eme minute Le but pour Zlatan ! Berg s’arrache pour servir Ibrahimovic en devançant la tête d’Alderweireld. L’ancien Parisien réalise une frappe en extension du gauche dont il a le secret et bat Courtois. Mais l’arbitre assistant avait levé son drapeau, estimant que Berg avait trop levé son pied devant Alderweireld. Une décision discutable. 66eme minute Sur un contre, De Bruyne part du côté gauche et repique dans l’axe avant de frapper dans la foulée. Isaksson est vigilant sur sa gauche. 73eme minute Sur un contre belge, R.Lukaku est bien lancé en profondeur par De Bruyne. L’attaquant belge entre sur le côté droit de la surface de réparation suédoise, avant de tenter un extérieur du gauche. Mais Isaksson repousse le danger grâce notamment à une belle sortie. 75eme minute Coup-franc aux 25 mètres pour Ibrahimovic. Sa frappe est fuyante mais Courtois est impeccable sur sa gauche. 83eme minute Corner de Källström qui trouve la tête de Granqvist. C’est sauvé sur sa ligne par De Bruyne. 84eme minute (0-1) La Belgique ouvre la marque ! Très bon travail sur le côté gauche d’Hazard, qui passe en revue tout le côté droit de la défense suédoise. Son centre en retrait trouve Nainggolan qui arme une lourde frappe du droit. C’est dévié par Durmaz et Isaksson est battu sur sa droite. 91eme minute Nouveau contre mené par Hazard qui centre en retrait vers Benteke. La reprise du droit de l’attaquant de Liverpool est bien repoussé par Isaksson.

Les joueurs à la loupe

Suède IBRAHIMOVIC et la Suède, c’est bien fini. Auteur d’une belle seconde période, l’ancien Parisien a terminé son Euro comme il l’avait commencé : sans but. Pourtant, il a affiché une belle combativité et a multiplié les déviations subtiles. Mais surtout, il s’est vu refuser un but de façon litigieuse sur une remise de BERG. Ce dernier s’est bien battu mais il est tombé sur une arrière-garde solide. Remplacé par GUIDETTI (63eme) qui ne s’est pas montré dangereux. Si les deux attaquants n’ont pas eu beaucoup de munitions, c’est que leurs milieux n’ont pas brillé. Placé sur les côtés, S.LARSSON et FORSBERG n’ont quasiment fait que défendre. EKDAL et KALLSTROM ont eux formé une paire solide dans l’entrejeu, mais seul l’ancien Lyonnais, sur quelques longs ballons précis, a fait frissonner la Belgique. En défense, JOHANSSON et GRANQVIST ont bien pris au marquage R.Lukaku et ont été impeccables sur leurs interventions tandis que LINDELOF et M.OLSSON ont rarement été dépassés de vitesse par les ailiers belges. ISAKSSON a réalisé de nombreuses parades mais ne peut rien sur la frappe contrée de Nainggolan. Belgique Décidément, cette équipe de Belgique ne fait pas rêver malgré un impressionnant entassement de talents. HAZARD et DE BRUYNE symbolisent ce problème belge. Les deux milieux offensifs ne semblent toujours pas complémentaires. Auteur de la passe décisive en fin de partie, Hazard a pourtant tenté de placer quelques accélérations tandis que De Bruyne, peu impliqué par le replacement défensif, a lui assuré de bons centres mais pas de quoi mettre en danger la défense belge. Il faut dire que R.LUKAKU a rarement bien senti les coups dans la surface. Double buteur face à l’Eire, le solide buteur belge a eu beaucoup de mal à s’extirper du marquage de la charnière suédoise. Et quand il l’a fait, il n’a pas converti ses occasions. Incertain, CARRASCO a bien tenu sa place mais il n’a que trop rarement fait la différence sur son côté. Un cran derrière, NAINGGOLAN et WITSEL ont été discrets à la construction avec un manque de folie flagrant. Ils ont assuré l’essentiel à la récupération et se sont contenté de passes latérales. Jusqu’à la frappe en fin de match de Nainggolan, qui offre un deuxième succès aux Diables Rouges. Sur leur côté respectif, MEUNIER et VERTONGHEN ont bien sécurisé leur couloir respectif, mais seul le premier a semblé en mesure d’apporter le danger offensivement. Pour Vertonghen, c’est guère une surprise, lui qui évolue en défense centrale à Tottenham. Après une première période bien maîtrisée, ALDERWEIRELD et VERMAELEN ont eu du mal à remporter les duels, notamment face à Ibrahimovic. Vigilant sur les tentatives suédoises, COURTOIS a été impeccable.

Monsieur l’arbitre au rapport

M.Brych a décidé d’utiliser de nombreuses fois son sifflet ce mercredi. Si les contacts étaient existants, cela a contribué à hacher le jeu et à casser le rythme de la partie. A la 63eme minute de jeu, il prend une décision très litigieuse en refusant un but d’Ibrahimovic. La faute à un pied jugé trop levé de Berg sur Alderweireld. Très discutable, cette décision a changé la donne de la partie.

Ça s’est passé en coulisses…

- Retour dans le onze de départ de Berg aux côtés d’Ibrahimovic en attaque. Guidetti a donc retrouvé le banc des remplaçants. - Avant cette rencontre, Ibrahimovic a annoncé qu’il comptait mettre un terme à sa carrière internationale après cet Euro. - Du côté belge, Nainggolan retrouve une place de titulaire aux dépens de Dembélé. Incertain, Carrasco était bien présent au coup d’envoi.

La feuille de match

Euro 2016 (Gpe E) / SUEDE - BELGIQUE : 0-1

Allianz Riviera (34 011 spectateurs) Temps clair - Pelouse en bon état Arbitre : M.Brych (ALL) (3) But : Nainggolan (84eme) pour la Belgique Avertissements : Ekdal (33eme) et Johansson (36eme) pour la Suède - Meunier (30eme) et Witsel (45eme+1) pour la Belgique Expulsion : Aucune Suède Isaksson (7) - Lindelöf (5), Johansson (6), Granqvist (6), M.Olsson (5) - S.Larsson (3) puis Durmaz (69eme), Ekdal (5), Källström (3), Forsberg (3) puis Zengin (83eme) - Berg (4) puis Guidetti (63eme), Ibrahimovic (cap) (6) N'ont pas participé : Olsen (g), Carlgren (g), Lustig, Jansson, Hiljemark, Wernbloom, Augustinsson, Lewicki, Kujovic Sélectionneur : E.Hamren Belgique Courtois (g) (6) - Meunier (4), Alderweireld (5), Vermaelen (5), Vertonghen (4) - Nainggolan (6), Witsel (5) - Carrasco (4) puis Mertens (71eme), Hazard (cap) (7) puis Origi (90eme), De Bruyne (5) - R.Lukaku (4) puis Benteke (87eme) N'ont pas participé : Mignolet (g), Gillet (g), Ciman, Dembélé, J.Lukaku, Denayer, Kabasele, Batshuayi, Fellaini Sélectionneur : M.Wilmots
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant