Euro 2016 - Groupe F : L'Islande refroidit le Portugal

le
0

Après la sensation hongroise face à l’Autriche, la deuxième surprise dans ce groupe F est venue de Saint-Etienne, où l’Islande a accroché le Portugal. La Selecçao d'un Ronaldo maladroit avait pourtant ouvert le score.

Le debrief

Ce groupe F va-t-il être celui des surprises ? La première journée de la poule a en tout cas réservé son lot de sensations. Il y avait tout d’abord eu l’exploit retentissant de la Hongrie face à l’Autriche (2-0) à Bordeaux. Mais il était dit que les favoris ne dormiraient pas tranquilles. Peut-être inspirée par la performance des Hongrois, l’Islande s’est donc chargée de refroidir d’entrée les ardeurs du Portugal et de son joueur vedette, Cristiano Ronaldo. Rejoints au score en début de deuxième mi-temps après avoir pris l’avantage vingt minutes plus tôt sur une reprise de près de Nani, les Portugais ont espéré jusqu’à la fin que « CR7 » les sortent de cette ornière, mais le champion d’Europe, pas dans un grand soir, a tout raté. Même les coups-francs, grande spécialité de l’ancien Ballon d’Or, n’ont pas semblé inspirer Ronaldo sur cette première sortie de son équipe dans le tournoi. L’Islande n’en demandait pas tant. Pour leur première participation à la phase finale d’un Euro, les Nordiques ont réussi l’exploit d’accrocher l’un des grands favoris à la victoire finale. Rien que pour cela, le déplacement à Saint-Etienne valait le détour. Mais quelque chose nous dit que ce groupe F n’a pas fini de nous étonner. N'en déplaise au Portugal et à l'Autriche.

Le film du match

1ere minute Gylfi Sigurdsson profite d’une perte de balle de Pepe pour s’infiltrer dans la surface de réparation et tenter sa chance du droit après un dribble sur Danilo. Rui Patricio repousse la première frappe, mais le ballon revient sur le joueur de Swansea, qui voit également sa seconde tentative renvoyée par le gardien portugais. 17eme minute Halldorsson capte en deux temps une frappe lointaine de Vieirinha, qui avait reçu le ballon côté droit avant de repiquer vers le centre et de déclencher ce beau tir en pleine course. 20eme minute Ronaldo reçoit le ballon sur l’aile gauche, il temporise face à Saevarsson puis dépose un centre parfait sur la tête de Nani. Le geste est parfait mais Halldorsson repousse du pied gauche sur un très beau réflexe. 23eme minute Sur un centre de Vieirinha venu de la droite, Ronaldo se retrouve en position idéale pour ouvrir le score, mais il décroise trop sa tête. 25eme minute Occasion très nette de nouveau pour Ronaldo, cette fois sur une ouverture colossale de Pepe, mais la star portugaise, qui avait échappé à Arnason, frappe à-côté du ballon. 31eme minute (1-0) But du Portugal ! Après un relais avec Vieirinha sur le côté gauche, André Gomes adresse un caviar devant le but pour Nani. Complètement seul, l’attaquant de Fenerbaçe se jette et propulse le ballon au fond. 50eme minute (1-1) L’Islande égalise ! Servi sur l’aile droite, Gudmunsson se remet sur son bon pied et enroule un centre parfait devant le but pour Bjarnason, abandonné au marquage par Vieirinha et qui ne laisse aucune chance à Rui Patricio d’une belle volée de l’intérieur du pied de près. 60eme minute Bon décalage de Guerreiro dans l’axe pour André Gomes, qui crochète son défenseur et enroule une belle frappe sur laquelle Halldorsson se détend bien. 70eme minute Sur un coup-franc frappé côté gauche par Guerreiro, Nani dévie le ballon de la tête, cela passe tout près du poteau droit. 77eme minute Tout juste entré en jeu, Quaresma prend immédiatement sa chance sur son premier ballon. Le gardien se couche bien. 83eme minute Complètement seul au second poteau sur un centre de Nani côté droit, Ronaldo envoie sa tête droit sur le gardien, qui capte le ballon en deux temps. 84eme minute Sur l’action suivante, Finnbogason réussit un petit festival dans la surface mais sa frappe puissante au point de penalty est repoussée par Rui Patricio.

Les joueurs à la loupe

Portugal Si le Portugal veut aller au bout de cet Euro, il devra compter sur un Cristiano RONALDO d’un tout autre standing. Mardi, « CR7 » a eu beaucoup de mal à faire la différence et a manqué trois énormes occasions. Il a aussi envoyé un coup-franc deux fois dans le mur en trente secondes dans les arrêts de jeu. L’ancien Ballon d’Or a aussi déposé un centre qui aurait dû permettre en première mi-temps à NANI d’ouvrir le score, mais ce n’est pas suffisant pour un joueur de sa classe. Finalement, c'est sur un service parfait du talentueux ANDRE GOMES, très doué techniquement, que l’ancien joueur de Manchester United, deux fois tout près du doublé ensuite, a trouvé la faille. Précieux sur ce but, VIEIRINHA a en revanche complètement lâché le buteur islandais sur l’égalisation. Remplacé à un quart d’heure de la fin par RENATO SANCHES, MOUTINHO n’a jamais semblé dans le ton et a joué trop bas. JOAO MARIO a tenté des choses, mais il s’est montré trop brouillon la plupart du temps tandis que DANILO a connu quelques absences défensives. Si Ricardo CARVALHO a fait preuve de beaucoup de sérieux, PEPE ne peut pas en dire autant. Le Madrilène a rendu beaucoup de ballons aux Islandais, et ce n’est pas le ballon de but qu’il a offert à Ronaldo en première mi-temps qui est venu racheter son match. Match exemplaire en revanche pour GUERREIRO, très fin dans tous les secteurs de jeu. RUI PATRICIO ne peut rien sur le but mais a sauvé son camp d’entrée sur une superbe double parade et a réussi un arrêt décisif en fin de match face à Finnbogason. Islande Présenté comme le joueur vedette de la sélection islandaise, Gylfi SIGURDSSON a fait illusion le temps d’une minute et de cette double occasion dans la surface portugaise. Suffisant toutefois pour amener davantage le danger que SIGTHORSSON et BODVARSSON réunis. GUDMUNSSON , passeur décisif ensuite sur le but avec ce centre parfaitement distillé, et et le capitaine, GUNNARSSON, ont surtout beaucoup donné défensivement. Ce qui ne les a pas empêchés de lancer quelques contre-attaques intéressantes. Tour à tour, SAEVERSON et SKULASON ont pris plusieurs fois l’eau derrière, mais ils ont limité la casse et ont eu de la chance que les attaquants portugais ne soient pas plus adroits devant le but. SIGURDSSON et ARNASON ont eux aussi souffert sur quelques situations, mais ils n’ont jamais rien lâché. Meilleur joueur de son équipe avec le buteur islandais du soir, HALLDORSSON est pour beaucoup dans cet excellent résultat de son équipe face au Portugal.

Monsieur l’arbitre au rapport

Bon match de M.Cakir au sifflet. L’arbitre turc n’a rien laissé passer, mais toujours à bon escient.

Ça s’est passé en coulisses…

- L’Islande, au-delà d’être de loin le plus petit pays à s’être qualifié pour une grande compétition, présente la particularité de posséder non pas un sélectionneur mais deux co-sélectionneurs : Heimir Hallgrimsson et le Suédois Lars Lagerbäck. A la ville, le premier exerce le métier de dentiste. - Parmi les 23 joueurs retenus par Fernando Santos, le sélectionneur portugais, figure deux joueurs très bien connus de la L1. Toux deux nés en France, le gardien de but lyonnais Anthony Lopes et Raphaël Guerreiro, l’ex-arrière gauche de Lorient transféré il y a quelques jours à Dortmund, possèdent en effet la double nationalité et ont opté pour la sélection portugaise. Ce qui leur pemet de participer à leur premier Euro. - Auteur d’un doublé face à l’Estonie lors du dernier match de préparation du Portugal pour cet Euro 2016, Ricardo Quaresma, qui avait également signé deux passes décisives lors de cet ultime test avant la début du tournoi, aurait dû débuter cette première rencontre en attaque aux côtés de Cristiano Ronaldo. Mais une douleur à la cuisse droite l’a finalement obligé à débuter la compétition sur le banc de touche.

La feuille de match

Euro 2016 (Gpe F) / PORTUGAL - ISLANDE : 1-1

Stade Geoffroy-Guichard (38 742 spectateurs) Temps pluvieux - Pelouse en bon état Arbitre : M.Cakir (TUR) (6) Buts : Nani (31eme) pour le Portugal – B.Bjarnason (50eme) pour l’Islande Avertissements : B.Bjarnason (55eme) et Finnbogason (93eme) pour l’Islande Expulsion : Aucune Portugal Rui Patricio (7) – Vieirinha (5), R.Carvalho (6), Pepe (4), R.Guerreiro (6) – André Gomes (6) puis Eder (84eme), Danilo (4), Joao Mario (5) puis Quaresma (75eme) - Moutinho (3) puis Renato Sanches (70eme) – C.Ronaldo (cap) (4), Nani (6) N'ont pas participé : A.Lopes (g), Eduardo (g), Bruno Alves, José Fonte, W.Carvalho, Rafa Silva, Eliseu, Cédric, A.Silva Sélectionneur : F.Santos Islande Halldorsson (7) – Saevarsson (4), R.Sigurdsson (5), Arnason (5), Skulason (4) - Gunnarsson (cap) (6), G.Sigurdsson (5), B.Bjarnason (7), Gudmundsson (5) puis E.Bjarnason (90eme) - Sightorsson (3) puis Finnbogason (80eme), Bödvarsson (3) N'ont pas participé : Kristinsson (g), Jonsson (g), Hauksson, Hermannsson, Ingason, Sigurjonsson, Magnusson, Hallfredsson, Traustason, Gudjohnsen Sélectionneurs : L.Lagerbäck et H.Hallgrimsson
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant