Euro 2016 - Groupe F : L'Islande écrit l'histoire et enterre l'Autriche

le
0

Tandis que l’Islande, vainqueur de l’Autriche dans les arrêts de jeu, disputera les huitièmes de finale pour sa première participation à un Euro (elle sera opposée à l'Angleterre), les Autrichiens quittent l’épreuve sans gloire.

[fpvideo mediaid='digiteka' url='http://www.src="//www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01896197/zone/1/showtitle/1/src/u33pzp']

Le debrief

Disputer pour la première fois l’Euro et se qualifier pour les huitièmes de finale. L’exploit réussi par l’Islande lors de ce premier tour est colossal. D’autant que les Islandais achèvent cette première phase sur leur première victoire dans l’histoire de la compétition et sans avoir perdu le moindre match. Mercredi soir au Stade de France, les joueurs de Lars Lagerbäck sont venus à bout dans les toutes dernières secondes de l’un des outsiders, l’Autriche, pourtant dans l’obligation de gagner pour pouvoir poursuivre l’aventure en France. Encore très décevants en première mi-temps dans un 3-5-2 qu'ils maîtrisaient mal, les Autrichiens, derniers du groupe F avant mais aussi après cette dernière rencontre, ont affiché un visage plus séduisant au retour des vestiaires, marquant même leur premier but de cet Euro 2016 par Alessandro Schöpf. Mais Aleksandar Dragovic ayant manqué un penalty plus tôt dans le match tandis que le gardien islandais a repoussé toutes les tentatives ou presque de David Alaba et ses partenaires, ce but était insuffisant pour passer. Jusqu’au bout, les hommes de Marcel Koller ont donc poussé pour marquer ce deuxième but synonyme de qualification. Mais, à l’arrivée, ce sont ces incroyables Islandais qui ont profité d’une contre-attaque pour marquer leur deuxième but du match après celui de Bödvarsson en début de match à la réception d’une longue touche. Vainqueur 2-1 à l’arraché, l’Islande termine deuxième de la poule, avec le même nombre de points que la Hongrie. Elle affrontera l’Angleterre au prochain tour. Pour l’Autriche, c’est en revanche déjà fini.

Le film du match

2eme minute La barre ! Gudmunsson, pas attaqué, remonte tout le terrain dans l’axe et arme une frappe terrrible de l’extérieur du pied qui vient fracasser l’équerre du but autrichien. 11eme minute Oh l’erreur d’Halldorsson ! Le gardien islandais prend tout son temps pour dégager le ballon, mais Arnautovic jaillit et s’empare du ballon, avant de perdre ses appuis. Ce qui permet à Halldorsson d’éloigner le danger, mais quelle frayeur ! 15eme minute Gunnarsson remise de la tête au second poteau un long corner venu de la gauche. Aucun Islandais ne parvient à reprendre le ballon, mais cela ressort sur Arnason, dont la demi-volée compliquée de l’extérieur du pied retombe au-dessus du but d’Almer. 18eme minute (1-0) L’Islande ouvre le score ! Longue touche de Gunnarsson côté gauche (avec les deux pieds à l’intérieur du terrain !), le ballon atterrit sur Arnason, qui dévie le ballon de la tête pour Bödvarsson derrière lui. Le joueur de Kaiserslautern contrôle le ballon devant Baumgartlinger et croise sa frappe hors de portée d’Almer. 29eme minute Halldorsson capte avec beaucoup d’assurance une grosse frappe d’Arnautovic dans la surface. 30eme minute Seul au second poteau pour reprendre un long centre venu de la droite, Arnautovic ne rabat pas assez son coup de tête et le ballon passe nettement au-dessus. 36eme minute L’Autriche manque un penalty ! Les Autrichiens obtiennent un penalty après qu’Alaba a été retenu par le maillot par Skulason dans la surface. Dragovic envoie sa tentative sur le poteau droit. 38eme minute Sur un centre de Klein côté droit, Ragnar Sigurdsson dévisse complètement son dégagement, qui se transforme en lob sur son propre gardien, mais Halldorsson est vigilant et capte le ballon juste devant sa ligne. 41eme minute Halldorsson claque de très belle façon une frappe enroulée sans contrôle de Baumgartlinger à une vingtaine de mètres du but islandais. 46eme minute Sur une nouvelle longue touche de Gunnarsson, Arnason dévie le ballon vers Bjarnasson, dont la reprise passe au-dessus. 47eme minute Un ballon mal dégagé par Skulason sur un centre d’Arnautovic revient sur Alaba. Le joueur du Bayern reprend d’une frappe tendue qu’Arnason détourne sur sa ligne au prix d’un sauvetage exceptionnel. 49eme minute Skulasson glisse dans la surface de réparation et déséquilibre Sabitzer dans les airs. Il y avait penalty sans aucune hésitation, mais M.Marciniak ne siffle pas. 56eme minute Long ballon islandais en direction de Bödvarsson, qui réussit un superbe numéro d’équilibriste devant Hinteregger, mais il ponctue sa série de jongles par une frappe au-dessus. 60eme minute (1-1) L’Autriche égalise ! Bien décalé dans l’axe par Alaba, Schöpf embarque Arnason avant de se remettre sur son bon pied et de tromper Halldorsson d’une frappe parfaitement croisée. 65eme minute Gilfy Sigurdsson ponctue une superbe action à trois des Islandais dans la surface autrichienne par une frappe en se couchant sur laquelle Almer se détend. 68eme minute Janko reprend au premier poteau d’une reprise presque dos au but un centre de Sabitzer côté droit. Le ballon passe tout près du poteau gauche. 71eme minute Servi dans l’axe par Alaba, Janko le dévie dans la course de Schöpf, dont la frappe est repoussée par le gardien. 80eme minute Halldorsson claque en corner un coup-franc lointain bien enroulé par Alaba. 94eme minute (2-1) Alors que tous les Autrichiens se ruent à l’attaque, B.Bjarnason dégage au loin un ballon pour E.Bjarnason, qui remonte tout le terrain et sert au second poteau Traustason, qui conclut l'action d'une frappe dans le côté fermé.

Les joueurs à la loupe

Islande SIGTHORSSON a encore été transparent devant. Bon match en revanche à ses côtés en attaque de BÖDVARSSON, buteur mais encore dangereux ensuite. GUNNARSSON ne s’est pas beaucoup montré dans le jeu. En revanche, il a fait beaucoup de dégâts sur ses touches longues. C’est d’ailleurs comme cela que l’Islande a marqué le premier but. Le second doit tout aux deux remplaçants Elmar BJARNASON, passeur, et TRAUSTASON, buteur. Gilfy SIGURDSSON a lui aussi été à l’origine de plusieurs bons coups offensifs de son équipe. Il a même été tout près de redonner l’avantage aux siens dans la foulée de l’égalisation autrichienne. ARNASON, pourtant défenseur central, a lui aussi inquiété le gardien adverse et est l'auteur de la déviation sur le premier but. Mais il s’est surtout mis en évidence sur ce sauvetage somptueux devant sa ligne sur la frappe d’Alaba. Moins de rigueur en revanche chez Ragnar SIGDURSSON, tout près de marquer contre son camp en seconde mi-temps. SKULASON, puni une première fois pour avoir accroché Alaba, peut remercier l’arbitre de ne pas avoir été sanctionné d’un deuxième penalty pour une nouvelle faute dans la surface, cette fois sur Sabitzer. Chanceux sur ce coup, HALLDORSSON a regardé la tentative de Dragovic rebondir contre son poteau droit. Le reste du temps, le gardien islandais, auteur d’une grosse bévue d’entrée, a réussi de très belles interventions. Il n’a rien pu faire en revanche sur le but autrichien. Autriche Entré en jeu à la pause à la place d’un ILSANKER peu en vue, SCHÖPF a redonné vie à une attaque autrichienne en berne en première mi-temps. Le joueur de Schalke 04 a relancé son équipe en égalisant sur un superbe slalom et a posé d’énormes problèmes à la défense islandaise. PRÖDL, pas irréprochable sur le but islandais, a abandonné, lui, ses coéquipiers à la mi-temps pour permettre à Marcel Koller de repasser à un schéma de jeu plus classique. L’entrée en jeu de Schöpf, doublée de celle de JANKO, très intéressant lui aussi, a semblé donner également des ailes à ALABA, passeur sur le but, et SABITZER, soudainement transformé. ARNAUTOVIC, à deux doigts de profiter d’une bévue du gardien en début de match, a lui continué de décevoir. Il a en plus beaucoup glissé. Déjà très actif en première période, KLEIN a créé le surnombre en permanence sur son côté droit. BAUMGARTLINGER, trop court sur le but islandais, s’est racheté sur une belle frappe de loin, mais n’a pas vraiment pesé au milieu. DRAGOVIC et HINTEREGGER n’ont jamais dégagé une grande sérénité devant les attaquants islandais. Héroïque contre le Portugal, ALMER a eu moins de réussite mercredi.

Monsieur l’arbitre au rapport

Au lendemain de la prestation très contestable de M.Kuipers lors du match entre la Croatie et l’Espagne, M.Marciniak n’est pas non plus sorti grandi de ce dernier match du groupe F. L’arbitre polonais a notamment oublié un penalty à l’Autriche pour une nouvelle faute de Skulason. Sur l’ouverture du score de l’Islande, Gunnarsson avait de surcroît mis les deux pieds à l’intérieur du terrain pour effectuer sa longue touche. L’addition est salée à l’arrivée pour M.Marciniak et ses assistants.

Ça s’est passé en coulisses…

- Etincelante pendant la phase éliminatoire (neuf victoires, un nul), l’Autriche n’avait d’autre choix que de s’imposer pour poursuivre l’aventure dans cet Euro. Pas une mince affaire pour ces Autrichiens incapables de marquer le moindre but lors des deux premiers matchs (défaite 2-0 contre la Hongrie et 0-0 face au Portugal). - Pour sa première participation à la phase finale d’un Euro, l’Islande pouvait rêver d’un billet pour les huitièmes de finale. Après leurs deux premières rencontres, toutes conclues sur un match nul (1-1 contre le Portugal, même score contre la Hongrie), les Islandais comptaient en effet un total de deux points. Un match nul pouvait donc suffire aux joueurs de Lars Lagerbäck pour se qualifier. - Sorti sur blessure à l’heure de jeu au premier match contre la Hongrie, Zlatko Junuzovic n’avait repris l’entraînement que lundi dernier, soit deux jours avant ce dernier match du premier tour de l’Autriche contre l’Islande. Marcel Koller allait-il malgré tout le relancer tout de suite dans le onze de départ ? C’était la question avant cet Islande-Autriche. Finalement, le sélectionneur autrichien n’avait souhaité prendre aucun risque, et le milieu de terrain du Werder Brême a pris place sur le banc.

La feuille de match

Euro 2016 (Gpe F) / ISLANDE – AUTRICHE : 2-1

Stade de France (68 714 spectateurs) Temps chaud - Pelouse en bon état Arbitre : M.Marciniak (POL) (4) Buts : Bödvarsson (18eme) et Traustason (94eme) pour l’Islande – Schöpf (60eme) pour l’Autriche Avertissements : Skulason (35eme), Arnason (79eme) et Halldorson (82eme) pour l’Islande – Janko (70eme) pour l’Autriche Islande Halldorsson (6) – Saevarsson (cap) (4), Arnason (6), R.Sigurdsson (4), Skulason (3) – Gunnarsson (cap) (6), G.Sigurdsson (5), B.Bjarnason (6), Gudmundsson (5) puis Ingason (86eme) - Sigthorsson (4) puis Traustason (80eme), Bödvarsson (6) puis E.Bjarnason (70eme) N'ont pas participé : Kristinsson (g), Jonsson (g), Hauksson, Hermannsson, Sigurjonsson, Magnusson, Hallfredsson, Traustason, Gudjohnsen Sélectionneurs : L.Lagerbäck et H.Hallgrimsson Autriche Almer (5) – Dragovic (4), Prödl (4) puis Schöpf (46eme, 7), Hinteregger (5) - Klein (6), Ilsanker (4) puis Janko (46eme, 6), Baumgartlinger (4), Alaba (6), Fuchs (cap) (5) - Arnautovic (3), Sabitzer (6) puis Jantscher (77eme) N'ont pas participé : Lindner (g), Özcan (g), Garics, Okotie, Junuzovic, Harnik, Suttner, Wimmer, Hinterseer Sélectionneur : M.Koller
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant