Euro 2016 - Groupe C : L'Allemagne a fait le nécessaire

le
0

L’Allemagne n’a marqué qu’une seule fois (par Gomez) en dépit d’un nombre impressionnant de situations, mardi contre l’Irlande du Nord. Une victoire 1-0 qui suffit aux bonheur des champions du Monde, premiers du groupe C sans prendre le moindre but.

Le debrief

Après le match nul sans but concédé face à la Pologne au deuxième match (0-0), l’Allemagne avait besoin de se rassurer, mardi soir contre la surprenante Irlande du Nord. Mission accomplie en partie pour les champions du Monde, vainqueurs sur la plus courte des marges des Nord-Irlandais. Un score qui ne pourra pas satisfaire cette Mannschaft, qui a énormément dominé ses adversaires et s’est créé un nombre impressionnant d’occasions franches, mais n’a marqué qu’une seule fois à l’arrivée, par le revenant Mario Gomez. L’attaquant du Besiktas a débuté en pointe, où Mario Götze évoluait depuis le début de cet Euro alors que cela saute aux yeux que ce n’est pas son poste. Certes, Michael McGovern a sorti un match phénoménal dans son but, mais les joueurs de Joachim Löw ont passé la rencontre à tester sa vigilance (près de trente frappes), et c’est un miracle que l’Irlande du Nord et son excellent gardien n’aient craqué qu’une seule fois lors de cette dernière journée du groupe C. Malgré tout, ce 1-0 permet aux Allemands, qui n’ont toujours pas encaissé de but dans cet Euro, de terminer premiers de la poule, devant la Pologne. Ils affronteront le troisième du groupe A, B ou F, le dimanche… juin prochain à Lille. Les Nord-Irlandais, troisièmes avec trois points, devront eux attendre pour savoir s'ils continuent ou pas leur parcours.

Le film du match

8eme minute Sans contrôle, Özil dévie magnifiquement une passe de Kimmich dans l’intervalle pour Müller, qui se présente seul devant McGovern. Le gardien nord-irlandais repousse la tentative du joueur du Bayern Munich. 10eme minute C’est maintenant au tour d’Özil de se retrouver en position parfaite pour marquer. Mais le meneur de jeu d’Arsenal manque complètement sa frappe et Cathcart puis McGovern peuvent éloigner le danger. 12eme minute Après une incursion de Khedira dans la surface, le ballon ressort côté gauche sur Götze, qui bute lui aussi sur la bonne sortie de McGovern. 23eme minute D’une très belle remise de la poitrine après un nouveau centre de Kimmich, Gomez envoie Müller au but. Ce dernier croise trop sa frappe. 27eme minute Nouveau débordement de Kimmich, qui adresse un excellent centre au premier poteau vers Müller, qui se jette bien mais envoie sa tête plongeante sur le poteau gauche de McGovern. 30eme minute (0-1) L’Allemagne prend l’avantage ! Gomez envoie Müller au but en déviant une passe d’Özil dans l’intervalle. Le joueur du Bayern se fraie un chemin jusqu’au gardien mais préfère retrouver en retrait Gomez, qui n’a plus qu’à cadrer. 34eme minute Après le poteau, la barre ! Sur une passe en retrait très intelligente d’Özil dans la surface, Müller voit sa reprise ricocher sur la barre transversale. 51eme minute Kimmich change magnifiquement le jeu en direction de Götze dans la surface. Après un contrôle, le héros de la dernière finale de Coupe du Monde bute sur McGovern, auteur d’un très bel arrêt. 52eme minute Sur l’action suivante, Hector déboule sur l’aile gauche et adresse un très bon centre au premier poteau pour Gözte, qui se jette mais ne trouve pas le cadre. 58eme minute McGovern se couche de tout son long sur une frappe croisée de Khedira. Gomez a suivi, mais il envoie sa reprise de la tête à-côté. De toute façon, il était hors-jeu. 81eme minute Gomez prend le dessus sur Hugues dans les airs pour reprendre un excellent centre de Kimmich au second poteau. L’attaquant du Besiktas croise superbement sa tête, mais McGovern sort une nouvelle parade impressionnante.

Les joueurs à la loupe

Irlande du Nord Beaucoup de travail pour MC GOVERN, qui a réussi l’exploit de ne prendre qu’un but en dépit du nombre impressionnant de situations dans la surface en faveur des Allemands. Un mur. Il faut dire que CATHCART et MCAULEY ont été constamment pris de vitesse sur les attaques adverses. Sale soirée également pour Jonny EVANS, constamment spectateur devant Kimmich. Face à Hector, HUGUES a beaucoup souffert lui aussi, d’autant que WARD n’a pas été d’une grande aide. A gauche, DALLAS n’a pas non plus été exemplaire dans le travail défensif. NORWOOD, Corry EVANS et DAVIS n’ont pas pesé lourd face aux milieux de terrain adverses. Très esseulé devant, WASHINGTON n’a pratiquement touché aucun ballon. Allemagne Joachim Löw a mis le temps avant de comprendre que GÖTZE n’avait rien à faire en pointe. Aligné mardi dans un rôle de milieu excentré, le Bavarois a davantage apporté que sur les deux premiers matchs réunis. En revanche, s’il s’est procuré plusieurs actions, il n’a pas marqué. Manque de réussite également pour MÜLLER, qui a trouvé deux fois les montants dans ce match. Mais il s’est enfin montré sous son meilleur visage et a été décisif avec ce caviar pour un GOMEZ très convaincant pour son grand retour comme titulaire. ÖZIL, à l'origine du but, a lui aussi posé beaucoup de problèmes aux Nord-Irlandais. Dans un fauteuil au milieu, KHEDIRA et KROOS ont eu tout loisir d’orienter le jeu avec beaucoup de talent. KIMMICH, préféré pour la première fois de cet Euro à Höwedes, a été beaucoup servi dans son couloir droit. Ce qui lui a permis d’apporter constamment une solution et de délivrer d’excellents centres. Un gros match. HECTOR, moins en vue à gauche, a toutefois créé plusieurs fois le surnombre elle aussi. BOATENG, sorti à un quart d’heure de la fin, et HUMMELS ont été ménagés pendant toute la partie par les attaquants nord-irlandais. Rien à faire non plus pour NEUER, jamais inquiété.

Monsieur l’arbitre au rapport

Match très sérieux de Clément Turpin et de ses assistants.

Ça s’est passé en coulisses…

- L’Irlande du Nord pouvait compter sur le soutien d’un supporter de choc mardi soir au Parc des Princes, en la personne de Rory McIllroy. Le célèbre golfeur nord-irlandais a posté sur Twitter une photo de lui au pied du jet qui l’a conduit d’Oakmont, où il venait de disputer la deuxième levée de l’US Open, sans passer le cut du tournoi. - Les deux équipes ne s’étaient plus affrontées depuis onze ans. La dernière confrontation entre les Nord-Irlandais et les Allemands remontaient en effet au 3 juin 2005. Ce soir-là, en match amical, l’Allemagne avait corrigé l’Irlande du Nord sur le score de 4 buts à 1, - Après avoir été désigné pour arbitrer Autriche-Hongrie, le 14 juin dernier à Bordeaux (0-2), Clément Turpin dirigeait mardi soir son deuxième match depuis le début de cet Euro à l’occasion de cet Irlande du Nord-Allemagne. Le Bourguignon est le seul arbitre français retenu pour le tournoi.

La feuille de match

Euro 2016 (Gpe C) / IRLANDE DU NORD - ALLEMAGNE : 0-1

Parc des Princes (44 000 spectateurs) Temps pluvieux - Pelouse en parfait état Arbitre : M.Turpin (FRA) (6) But : M.Gomez (30eme) pour l’Allemagne Avertissement : Irlande du Nord McGovern (7) – Hugues (4), McAuley (3), Cathcart (3), J.Evans (3) – S.Davis (cap) (4), C.Evans (4) puis McGinn (83eme), Norwood (3), Dallas (4), Ward (4) puis Magennis (69eme) – Washington (3) puis Lafferty (59eme) N'ont pas participé : Carroll (g), Mannus (g), McLaughlin, Ferguson, Baird, McGinn, Grigg, McCullough, McNair, Hodson Sélectionneurs : Mi.O’Neill Allemagne Neuer (6) – Kimmich (7), J.Boateng (6) puis Höwedes (75eme), Hummels (6), Hector (5) - Khedira (6) puis Schweinsteiger (69eme), Kroos (5) – T.Müller (7), Özil (6), Götze (5) puis Schürrle (55eme) – M.Gomez (6) N'ont pas participé : Leno (g), ter Stegen (g), Mustafi, Podolski, Draxler, Can, Weigl, Tah, L.Sané Sélectionneur : J.Löw
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant