Euro 2016 - France - Suisse : Les Bleus maladroits mais premiers !

le
0

Au terme d’une prestation moyenne, la France termine sa phase de poules avec un match nul face à la Suisse après avoir touché à trois reprises la barre transversale adverse. Les Bleus d’un Paul Pogba rassurant terminent premiers de leur groupe. Mission accomplie.

Le debrief

On a beaucoup parlé en avant-match de la pelouse lilloise qui a été repeinte pour l’occasion. Sans surprise, cela a joué sur la qualité du troisième match de Bleus qui jouaient la première place du groupe A avec la Suisse, une formation venue prendre un point pour sécuriser son ticket en huitièmes de finale. C’est pourtant la Nati qui s’est procuré la première occasion de la partie face à une équipe de France fortement remaniée avec les titularisations de Yohan Cabaye, Moussa Sissoko et André-Pierre Gignac. Avant que le show Paul Pogba ne débute... Sous le feu des polémiques depuis son bras d’honneur à Marseille, le milieu tricolore a prouvé que le faire jouer à gauche était bien plus utile aux Bleus. Ses deux frappes ont trouvé la barre suisse. Au terme de la première période, les coéquipiers de Xherdan Shaqiri ont donc plié mais n’ont pas rompu avant de passer un deuxième acte beaucoup plus tranquille. Seules une belle combinaison entre Antoine Griezmann et Gignac mais surtout une magnifique volée du plat du pied de Dimitri Payet sur leur barre les ont fait frissonner. Devant un Pierre-Mauroy plutôt éteint, les hommes de Didier Deschamps, une nouvelle fois rassurants défensivement, ont donc touché trois fois les montants sans trouver l’ouverture. Mais cette maladresse devant le but ne les a pas empêchés de terminer premiers du groupe A avec sept points récoltés. Mission accomplie donc pour ces Bleus qui vont commencer les choses sérieuses dimanche prochain en huitièmes de finale face à un adversaire encore inconnu. De son côté, la Suisse prend le point qu’elle était venue chercher et consolide sa deuxième place. Un match gagnant-gagnant !

Le film du match

8eme minute Première occasion pour la Suisse. Le corner de Shaqiri trouve au premier poteau Schär qui devance Rami. Cela file au second poteau. Pogba manque totalement son intervention et dégage vers son but. Mais Djourou, au sol, contre la balle et la France peut se dégager in extremis. 12eme minute Pogba tente sa chance du droit des 25 mètres. Sommer est sur la trajectoire mais le gardien suisse manque un peu son intervention et le ballon rebondit sur le haut de la transversale avant de filer en corner. 13eme minute Premier centre mal repoussé par la défense suisse. Cela revient côté gauche de la surface suisse vers Pogba qui arme une belle demi-volée du gauche croisée. Mais Sommer repousse bien la tentative française. 17eme minute Perte de balle au niveau du rond central d’Embolo. Griezmann en profite pour servir Pogba. Ce dernier accélère plein axe et arme une frappe du gauche fantastique en pleine course. Sommer est complètement battu mais il est sauvé par le haut de la transversale. Quelle action ! 25eme minute Nouvelle occasion française. Griezmann frappe un corner au deuxième poteau. Koscielny prend le dessus sur son défenseur mais Schär repousse le danger de la tête devant Sommer. 57eme minute Enorme travail de Pogba au milieu de quatre Suisses. Le milieu français parvient à s’arracher pour servir Griezmann. Ce dernier joue en pivot avec Gignac qui lui remet dans la foulée. Griezmann s’approche de la surface suisse et frappe du droit. Mais belle intervention de Sommer pour repousser le danger. 75eme minute Gros rush sur le côté droit de M.Sissoko qui prend de vitesse R.Rodriguez puis Djourou. Le milieu de Newcastle s’arrache pour centrer au deuxième poteau vers Payet, libre de tout marquage. La reprise du nouvel entrant du plat du pied du droit est magnifique mais heurte la barre transversale de Sommer, avant de s’écraser près du gardien suisse, tout heureux de voir la balle ressortir.

Les joueurs à la loupe

Suisse Vladimir Petkovic avait décidé de faire confiance à EMBOLO pour guider l’attaque suisse. Un choix dicté notamment par l’incroyable manque d’efficacité de Seferovic, relégué sur le banc. Un choix pas forcément gagnant car le solide avant-centre du FC Bâle a eu du mal à peser en pointe physiquement. Il a dû beaucoup reculer pour toucher des ballons et n’a pas inquiété Lloris. Mais la déception du côté suisse vient encore de SHAQIRI. En dedans lors des premiers matchs, le gaucher de Stoke City n’a eu aucun impact sur le jeu suisse. Ses coups de pied arrêtés ont été en plus mal frappés et il a finalement été plus utile dans le repli défensif qu’autre chose. Aligné sur l’aile gauche, MEHMEDI n’a pas été à son avantage et a constamment buté sur la défense tricolore. Placé en dix, DZEMAILI a eu aussi du mal à se montrer dangereux. Il a en plus commis plusieurs fautes. Elu homme du match à deux reprises, G.XHAKA a été encore intéressant dans l’entrejeu, avec beaucoup de passes entre les lignes tricolores, aux côtés d’un BEHRAMI qui s’est fait bouger par Sissoko à plusieurs reprises mais qui a fait le boulot dans la première relance. Si la défense suisse a tenu, c’est en grande partie grâce à SCHAR. Impérial dans les airs, il a montré de belles qualités de relance. Etonnant qu’il soit encore à Hoffenheim. Seul bémol : sa main en toute fin de match qui a offert une balle de match à Payet. A ses côtés, DJOUROU a été beaucoup moins serein. Sur les côtés, R.RODRIGUEZ n’a pas été très en vue offensivement et s’est concentré sur le travail défensif. Un travail rendu compliqué par les accélérations de M.Sissoko. Ce n’est pas le cas pour LICHSTEINER qui a multiplié comme d’habitude les montées, ce qui a permis notamment de forcer Coman à revenir souvent défendre et donc à le fatiguer. Dans son but, SOMMER était béni des Dieux ce dimanche. Fébrile sur ses premières interventions, il a été sauvé à trois reprises par ses montants ! France Voir le papier : Les notes des Bleus

Monsieur l’arbitre au rapport

Pas de décision litigieuse à prendre pour M.Skomina qui a eu toutefois quelques coups de sifflets étranges. Comme celui qui a pénalisé la France alors que Coman partait au but (39eme). Mais le Slovène a aussi laissé vivre le jeu, ce qui est à souligner.

Ça s’est passé en coulisses…

- Didier Deschamps a opéré à plusieurs changements face à la Suisse. Alors que P.Pogba et Griezmann étaient de retour dans le onze de départ, M.Sissoko, Cabaye et Gignac étaient titulaires pour la première fois de l’Euro. Par conséquent, N.Kanté, Matuidi, Payet, A.Martial et Giroud étaient sur le banc des remplaçants au coup d’envoi. - Un seul changement côté suisse avec Seferovic qui a payé ses nombreuses occasions manquées lors des deux premiers matchs. Embolo a ainsi pris sa place dans le onze de départ. - La Suisse n’a jamais battu la France lors d'un grand tournoi. Pire, la Suisse n’a plus dominé la France depuis 1992 et une victoire à Lausanne (2-1). - Selon la presse anglaise, Manchester United aurait exprimé son intérêt pour Embolo, l’attaquant du FC Bâle. Des discussions auraient été lancées entre les différentes parties concernées.

La feuille de match

Euro 2016 (Gpe A) / SUISSE - FRANCE : 0-0

Stade Pierre-Mauroy (45 616 spectateurs) Temps doux - Pelouse en très mauvais état Arbitre : M.Skomina (SLO) (6) But : Aucun Avertissements : Rami (25eme) et Koscielny (83eme) pour la France Expulsion : Aucune   Suisse Sommer (6) - Lichsteiner (5), Schär (7), Djourou (4), R.Rodriguez (4) - Behrami (5), G.Xhaka (6) - Shaqiri (3) puis G.Fernandes (79eme), Dzemaili (4), Mehmedi (3) puis Lang (86eme) - Embolo (4) puis Seferovic (73eme) N'ont pas participé : Bürki (g), Hitz (g), Moubandjé, Elvedi, Von Bergen, Frei, Zakaria, Derdiyok, Tarashaj Sélectionneur : V.Petkovic France Lloris (cap) (5) - Sagna (5), Rami (6), Koscielny (7), Evra (4) - M.Sissoko (7), Cabaye (6), P.Pogba (7) - Coman (5) puis Payet (63eme), Griezmann (4) puis Matuidi (78eme), Gignac (3) N'ont pas participé : S.Mandanda (g), Costil (g), Digne, Jallet, Mangala, Umtiti, N.Kanté, Schneiderlin, A.Martial, Giroud Sélectionneur : D.Deschamps
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant