Euro 2016 - France : Griezmann, le sort s'acharne

le
0
La déception d'Antoine Griezmann qui a perdu sa deuxième finale de la saison après la défaite en Ligue des champions contre le Real Madrid de Ronaldo.
La déception d'Antoine Griezmann qui a perdu sa deuxième finale de la saison après la défaite en Ligue des champions contre le Real Madrid de Ronaldo.

Le 28 mai dernier, l'air était aussi léger qu'au stade de France ce dimanche soir. Antoine Griezmann disputait déjà une finale, tout aussi suffocante. C'était avec le maillot de l'Atlético, déjà face à Ronaldo et les siens s'étaient inclinés au bout du suspense. Alors que ses adversaires traversés le terrain pour célébrer leur joie, lui était resté longuement au milieu du terrain, inconsolable. Certes, ses coéquipiers,  était venu un à un le réconforter. Mais lui restait là, de longues minutes, le regard sur cette pelouse où, malgré une activité de chaque instant, il n'était parvenu à faire la différence.

14,37 km parcourus pendant la finale

Un peu plus d'un mois plus tard, même désillusion. L'attaquant de 25 ans, dont la clause a été révalué à environ 100 millions d'euros par l'Atlético pendant cet Euro, vit un nouvel échec. Pourtant, il s'est démené comme il en a l'habitude. Hormis le tir renvoyé par le poteau de Gignac (92e), les occasions les plus franches des Bleus ont été l'?uvre de « Grizou » : une tête sur un centre de Payet (10e), une frappe à ras terre après un service de Coman (59e) ou encore une autre tête qui frôle la barre transversale des Portugais (75e). On l'a aussi vu donner des coups de main précieux en défense et ne pas compter ses efforts physiques. Il est d'ailleurs le joueur qui a parcouru la plus longue distance pendant la rencontre (14,37 km).

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant