Euro 2016 - France-Allemagne : retour sur le bizutage de 2014

le
0
Olivier Giroud peut souffler. Mats Hummels sera suspendu pour la demi-finale.
Olivier Giroud peut souffler. Mats Hummels sera suspendu pour la demi-finale.

Séville le 8 juillet 1982, Guadalajara le 25 juin 1986, Rio de Janeiro le 4 juillet 2014. Trois villes ensoleillées, mais aussi trois dates estivales qui coïncident avec des éliminations de la France par l'Allemagne. Ces cités au climat moite et lourd avaient servi de chambre mortuaire pour nos Bleus. Les vacances de juillet commençaient donc sur une note amère pour le peuple français féru de football. Mais l'Euro 2016 nous offre ce jeudi 7 juillet le quatrième acte de cette affiche prévu dans la métropole balnéaire de Marseille, une autre destination prisée des touristes.

Bien que ragaillardis par la victoire convaincante des Bleus contre l'Islande (5-2), beaucoup de supporteurs français redoutent cette revanche de la revanche de la revanche... qui risque une nouvelle fois de ne pas faire office de revanche. Les fans des Bleus ont peur de faire grise mine le vendredi 8 juillet, le lendemain du match, au moment de charger la glacière et le barbecue dans le coffre de leur véhicule break. Ils craignent d'avoir en tête cette éventuelle quatrième élimination française avant d'aller se frotter aux bouchons des autoroutes du soleil et grimacer à la vue de plaques d'immatriculation allemandes.

Deschamps et Löw vont se retrouver

Tout simplement parce que la dernière désillusion de notre sélection nationale face au rival d'outre-Rhin remonte seulement à deux ans, à l'occasion d'un quart de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant