Euro 2016 - Espagne - Iniesta : « Il fallait juste garder patience »

le
0

Elu logiquement homme du match face à la République tchèque grâce notamment à sa passe décisive pour Gérard Piqué, Andrés Iniesta a insisté sur la notion de patience et espère rééditer sa belle performance vendredi face à la Turquie.

Andrés Iniesta, avez-vous l’impression que vous devez un peu porter votre sélection sur vos épaules ? J’ai toujours essayé d’avoir une grande responsabilité lorsque je joue. C’est la manière dont je vis le football. Je continue à le faire. Le football est un sportif collectif et ne dépend pas d’un seul homme. C’est notre sélection qui a remporté ce match avec tous ses hommes et leurs qualités. Il faut aller le plus loin possible dans cette compétition et essayer de faire du mieux possible. Il ne faut pas être bon un match et passer à travers celui d’après. Je suis très heureux de ces trois points pris. La République tchèque a fermé le jeu. Vous avez l’habitude de jouer face à de telles équipes mais vous n’avez trouvé l’ouverture qu’à cinq minutes de la fin. Pensez-vous qu’il faille trouver d’autres solutions ? C’est vrai que ce n’est pas la première fois qu’on se retrouve dans un match comme celui-ci et un adversaire qui joue de cette manière. On a notre façon de jouer. Il n’y a pas de raisons de la changer. Il faut être tranquille, avoir de la patience et continuer à jouer l’attaque jusqu’à ce que le ballon entre dans les filets adverses. Je suis convaincu que courir 90 minutes derrière le ballon, cela fatigue beaucoup donc, au bout du compte, il est difficile de garder sa cage inviolée pour les adversaires car ils se fatiguent. Le but est arrivé à la fin car on a des bons joueurs de tête. Il fallait juste garder patience. Comment vous êtes-vous senti sur le terrain ? Vous savez, il s’agit de se trouver dans un bon état de forme, d’avoir de bonnes sensations. Je suis toujours très heureux de bien terminer un match pour faire face au suivant. J’essaye de bien me soigner et travailler pour être au meilleur niveau. On a eu ce premier match. On fait preuve d'une grosse débauche d’énergie. Il s’agit de six ou sept matchs. Il faut continuer à avoir cette envie d’aller le plus loin possible.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant