Euro 2016 - Équipe de France : Giroud is on fire !

le , mis à jour le
0
La joie d'Olivier Giroud, auteur d'un doublé lors de ce quart de finale face à l'Islande (5-2).
La joie d'Olivier Giroud, auteur d'un doublé lors de ce quart de finale face à l'Islande (5-2).

Difficile de résister quand Birkir Bjarnason, ses 73 kg pour 1 m 82, se jette sur vous les deux pieds en avant. À la 58e minute du match France-Islande, le joueur du FC Bâle se rue sur Olivier Giroud qui se tord de douleur. L'Islandais écope d'un carton jaune et Giroud, grimaçant, se replace dans la surface de réparation.

Une poignée de secondes plus tard, le joueur d'Arsenal reprend de la tête un coup franc aux 35 mètres de Payet et s'offre un doublé. L'ex-Marseillais n'est pas vraiment habitué à tirer du pied droit. Giroud, lui, ne semble plus perméable à l'échec. Il savoure son doublé, avant d'être longuement acclamé : menacé d'exclusion en cas de carton jaune, Didier Deschamps a décidé de le préserver en vue de la demi-finale.

Une saison en dents de scie

La saison d'Olivier Giroud est à l'image de sa prestation ce dimanche soir au Stade de France : un combat acharné, une capacité à ne rien lâcher, même quand les vents ne sont pas favorables. Au printemps, au plein c?ur de la saison de Premier League, l'ancien Montpelliérain est à la peine. Il restera 14 matches sans marquer et une pluie de critiques s'abat sur lui.

S'il est plus performant en équipe de France, une partie du public tricolore le prend en grippe. Pire, l'absence de Karim Benzema pousse les fans du Madrilène à l'accuser illégitimement, le jugeant pas assez...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant