Euro 2016 - Équipe de France : comment les Bleus vivent leur foi

le , mis à jour le
0
Olivier Giroud, qui a une croix tatouée sur le corps et célèbre chacun de ses buts en levant longuement les yeux au ciel, lit régulièrement des psaumes.
Olivier Giroud, qui a une croix tatouée sur le corps et célèbre chacun de ses buts en levant longuement les yeux au ciel, lit régulièrement des psaumes.

Lorsque Laurent Blanc était le sélectionneur de l'équipe de France, un débat était né sur la présence ou non d'un buffet halal à Clairefontaine. Quatre ans plus tard, la question ne se pose plus. Didier Deschamps et son staff proposent un buffet halal et balaient toute polémique. « Notre volonté, c'est que les joueurs se sentent à l'aise », explique-t-il lorsque des journalistes lui posent des questions à ce sujet. Chez les Bleus, les croyances des uns et des autres se vivent sans aucun conflit. Le groupe formé par les Bleus est aussi divers en la matière qu'il l'est depuis deux décennies. Il est en effet composé de musulmans ? Paul Pogba, N'Golo Kanté ou Bacary Sagna ?, de catholiques ? Olivier Giroud, André-Pierre Gignac ou Anthony Martial ? et d'un protestant : Éliaquim Mangala.

« Si j'en suis là, c'est surtout grâce à Dieu » (Martial)

Dans l'équipe, chacun sa façon de vivre sa foi. Olivier Giroud, qui a une croix tatouée sur le corps et célèbre chacun de ses buts en levant longuement les yeux au ciel, lit régulièrement des psaumes, tout comme André-Pierre Gignac. Yohan Cabaye, lui, n'a jamais caché sa foi catholique et confie « lire souvent la Bible ou des livres pour la comprendre ».

Le jeune Anthony Martial, lui aussi, se définit comme un fervent catholique. « Si j'en suis là, c'est surtout grâce à Dieu, expliquait-il récemment dans L'Équipe. Mes parents m'ont...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant