Euro 2016 : Daniel Bravo "fier" de représenter la ville de Nice

le
0
Euro 2016 : Daniel Bravo "fier" de représenter la ville de Nice
Euro 2016 : Daniel Bravo "fier" de représenter la ville de Nice

Champion d'Europe 1984 avec Platini, l'ancien Petit Prince de Nice et de Monaco, devenu par la suite l'un des piliers du PSG de l'époque Denisot, représentera la ville hôte de Nice à l'Euro 2016. Le consultant de Canal +, aujourd'hui âgé de 52 ans, se dit ravi de cette expérience.

Vous avez été choisi comme ambassadeur de la ville de Nice pour l'Euro 2016, quelle est votre réaction ?

DANIEL BRAVO. Je suis très fier que M. Estrosi (maire de Nice) ait pensé à moi pour représenter Nice dans le cadre de l'Euro. J'ai tout de suite accepté la proposition. C'est vraiment un grand plaisir.

Savez-vous quelle sera votre mission ?

Je ne sais pas trop en quoi elle va consister encore. J'imagine que je devrai représenter la ville auprès des délégations qui viendront a Nice, faire sa promotion et participer à des réunions ou repas avec les instances et fédérations étrangères.

Vous restez d'ailleurs très proche des équipes de Nice et de Monaco qui s'affrontent ce vendredi soir...

Nice a une équipe jeune et Claude (Puel) parvient a la faire progresser petit à petit. Elle réalise la saison que l'on attendait d'elle. Depuis la reprise, un déclic semble s'être produit et les Niçois peuvent finir dans les 10 premiers. Quant à Monaco, ça reste l'une des meilleures équipes de L1 même si ce sera difficile de décrocher une des trois premières places. Même si le projet a changé, le club s'est réfugié derrière les départs de James et Falcao mais il a les moyens de faire plus, dans le jeu notamment.

Merci Mr le maire de m'avoir choisi comme ambassadeur de la ville de Nice pour l'Euro Un grand honneur et une grande fierté @cestrosi-- Daniel Bravo (@DanielBravo7) 16 Février 2015

#DanielBravo7, le petit prince du Ray, ambassadeur de l'Euro 2016. Une belle surprise annoncée aux Victoires du Sport .-- Christian Estrosi (@cestrosi) 16 Février ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant