Euro 2016 - Conte : "Déjouer les pronostics, il n'y a rien de mieux !"

le
0
Antonio Conte déjoue les pronostics en s'imposant avec l'Italie face à la Belgique. 
Antonio Conte déjoue les pronostics en s'imposant avec l'Italie face à la Belgique. 

Dans les travées du stade des Lumières avant la rencontre, les supporteurs belges ne cachaient pas leur optimisme. « La question, ce n'est pas de savoir si on gagne ce soir, mais comment on va prendre des vacances pour assister aux quarts de finale et aux demis ! » s'amuse Guy, un supporteur wallon d'une cinquantaine d'années. Sauf que le scénario de ce lundi soir a douché leur enthousiasme et mis à mal les Diables rouges. La deuxième sélection au classement Fifa a dû s'incliner face à une équipe italienne valeureuse, sereine en défense et jamais avide de jouer un bon coup en attaque (2-0).

Retrouvez le résumé de la rencontre

En conférence de presse à l'issue de la défaite (2-0), Marc Wilmots accuse le coup : « On leur a donné les deux buts, on ne peut pas se permettre de telles erreurs à ce niveau. Après, les Italiens ont joué à dix derrière en tentant des contre-attaques. » Interrogé sur la faible prestation de Kévin De Bruyne, il a concédé que l'attaquant « sortait d'une saison harassante avec Manchester City ». Avant de se reprendre : « N'attendez pas de moi pour accabler les joueurs. D'une certaine manière, c'est une bonne chose que l'on redescende sur terre en Belgique.  Rien n'est perdu. Il reste deux matches pour accéder en huitième de finale et on va s'atteler à le faire. »

« On peut...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant