Euro 2016 : « C'est simple le football quand on frappe dans les lucarnes »

le
0
Didier Deschamps et Dimitri Payet, vendredi 10 juin au Stade de France.
Didier Deschamps et Dimitri Payet, vendredi 10 juin au Stade de France.

Le sélectionneur de l’équipe de France, Didier Deschamps, ne pouvait qu’être émerveillé vendredi par la frappe sublime de Dimitri Payet qui a offert la victoire aux Bleus contre la Roumanie (2-1).

Le sauveur a versé des larmes d’émotion : longtemps crispée et paralysée par la pression, l’équipe de France a fini par sortir vainqueur du match d’ouverture de « son » Euro 2016 contre la Roumanie (2-1) sur un éclair de génie de Dimitri Payet, vendredi 10 juin au Stade de France.

Laborieux, empruntés et visiblement tétanisés par l’enjeu, les Bleus ont failli passer totalement à côté d’un rendez-vous pourtant préparé avec soin depuis deux ans. Mais ils pourront remercier le milieu de West Ham, auteur d’une frappe sensationnelle en pleine lucarne qui a libéré tout un stade et tout un pays à la dernière minute du temps réglementaire (89e).

Les larmes de Payet à sa sortie du terrain resteront sans doute l’un des grands moments de cet Euro et peuvent peut-être constituer un déclic pour une formation qui a eu très peur de rater son entame devant son public. « C’était beaucoup de stress et de pression. S’il y a un an, on m’avait dit que ça se passerait comme ça, je n’y aurais pas cru. C’est tout ça qui est ressorti », a expliqué le joueur.

« Tout n’a pas été parfait, mais à l’arrivée on gagne » « Je n’ai pas de doute sur Dimitri, sur l’influence dans le jeu qu’il peut avoir et le fait d’être décisif. Il se met au service de l’équipe. C’est simple le football quand on frappe dans les lucarnes, ça résout beaucoup de problèmes », a savouré Didier Deschamps, sélectionneur de l’équipe de France.

« Cela fait mal de perdre à la dernière minute mais on s’est incliné sur un but magn...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant