Euro 2016 - Belgique : Radja Nainggolan, la cigarette de la discorde

le
0
Radja Nainggolan, après son but face à la Suède. Avec 85,5 % de passes réussies et 64 % de duels gagnés dans cet Euro, le milieu de terrain fait partie des joueurs indiscutables chez les Diables rouges.
Radja Nainggolan, après son but face à la Suède. Avec 85,5 % de passes réussies et 64 % de duels gagnés dans cet Euro, le milieu de terrain fait partie des joueurs indiscutables chez les Diables rouges.

Il y a une semaine, alors qu'en France les Bleus monopolisaient l'actualité, une vidéo a fait polémique en Belgique. Dans l'hôtel des Diables rouges, Radja Nainggolan, le milieu de terrain de la sélection, tient un paquet de cigarettes à la main. Les médias belges se sont tout de suite emparés de la polémique avant qu'elle ne soit éteinte par le sélectionneur, Marc Wilmots.

« Je ne vais pas lui interdire, il a 28 ans » (Wilmots)

« Oui, Radja fume. Si je lui interdis de fumer cinq à six cigarettes par jour, je crois qu'il détruit sa chambre. » Et le sélectionneur d'ajouter : « Il a besoin de fumer. Mais tant qu'il s'illustre sur le terrain, je n'ai aucun problème, expliquait-il. Les autres joueurs non plus. Je ne suis pas son père ! Je ne vais pas lui interdire, il a 28 ans. Si un joueur veut boire un verre de vin, il peut, s'il veut fumer une cigarette, il peut aussi. Je ne vais pas changer la personne, ce n'est pas mon but. Mon but, c'est qu'il s'entraîne et qu'il joue bien. »

Ça tombe bien : le joueur de l'AS Roma a haussé son niveau de jeu comme la sélection belge au cours de cet Euro. Titulaire à trois reprises (sur quatre matches), il est l'auteur de l'unique but des Diables rouges contre la Suède (1-0). Après un travail précieux d'Eden Hazard, le joueur à la crête décroche une frappe puissante qui ne laisse aucune chance à Isaksson, le portier...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant