Euro 2016 : après des défaillances, le dispositif de sécurité devrait être "recalibré"

le
0
Des débordements ont eu lieu pendant le match OM-PSG. 
Des débordements ont eu lieu pendant le match OM-PSG. 

Fumigènes, bombes agricoles, débordements... Ce qui devait servir de test à moins de trois semaines de l'Euro a tourné au fiasco. Lors de la rencontre OM-PSG, « le dispositif a cédé sur un certain nombre de points auxquels on va remédier », a reconnu le préfet de Seine-Saint-Denis, Philippe Galli, interrogé par Europe 1 sur ces ratés de la sécurité à trois semaines du coup d'envoi de l'Euro 2016.

Malgré la présence pour la première fois d'un mur de deux mètres de haut encerclant le Stade de France et d'un triple contrôle des spectateurs, des supporteurs ont réussi à faire entrer des fumigènes utilisés lors de débordements qui ont émaillé la fin de la rencontre. « Les fouilles n'ont pas été effectuées comme elles auraient dû l'être », a reconnu le préfet. Dans Le Parisien, un supporteur témoigne : « De la sortie du RER aux abords du stade : aucun panneau, aucun stadier pour nous guider. Désabusé devant les va-et-vient des supporteurs perdus, un CRS nous indique d'un geste du bras l'entrée réservée aux Parisiens. Après trois minutes de marche, on se retrouve par milliers coincés dans un entonnoir de deux mètres de large, entre un mur et un cordon de barrières, de camions de forces de l'ordre et d'un abribus. Un kamikaze se serait régalé dans ce capharnaüm ! »

Prochain match : le 10 juin

« Nous avons dû faire face à un attroupement massif à une des portes...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant