Euro 2016 - Allemagne : Kimmich a mis tout le monde d'accord

le
0

Depuis que Philipp Lahm a mis un terme à sa carrière internationale, toute l’Allemagne attend le successeur de l’emblématique ex-capitaine de la Nationalmannschaft. Joshua Kimmich (21 ans), étincelant contre l’Irlande du Nord, est peut-être celui-ci.

En fermant les yeux, mardi dernier après la victoire de son équipe contre l’Irlande du Nord (1-0), Joachim Löw affichait probablement un large sourire. Celui de la satisfaction d’avoir enfin réglé son problème dans le couloir droit, mais peut-être aussi de tenir déjà le possible successeur de Philipp Lahm. Depuis que l’ancien capitaine emblématique de l’Allemagne a décidé, au soir de la victoire en Coupe du Monde, de tourner définitivement le dos à la Nationalmannschaft, Löw a testé de nombreuses solutions jusqu’à ce qu’il décide de jouer sa plus belle partition le jour de la Fête de la Musique en sortant de sa manche la carte Joshua Kimmich (21 ans). Probablement la meilleure idée du sélectionneur allemand depuis le début de cet Euro (avec le retour en pointe de Mario Gomez). A peine apparu sur la pelouse du Parc des Princes, le jeune joueur du Bayern Munich, qui honorait seulement sa deuxième sélection ce 21 juin dernier, a fait oublier tous ses prédécesseurs.

Kimmich sur la durée ?

Plus tranchant qu’Emre Can, plus appliqué qu’Antonio Rüdiger et plus entreprenant que Sebastian Rudy - trois autres éléments essayés par Löw pendant la préparation - l’ancien international Espoirs, arrivé l’été dernier en Bavière en provenance du RB Leipzig (D2), a aussi laissé loin dans son rétroviseur le Benedikt Höwedes peu convaincant des deux premiers matchs. Il faut dire que ce stoppeur pur utilisé à gauche au Brésil en 2014 n’a rien d’un spécialiste du poste à la base. Joshua Kimmich, non plus. Mais défenseur pas avare d’efforts et surtout attaquant de premier ordre lorsqu’il monte pour apporter des solutions ou créer le surnombre, le milieu défensif acheté 8,5 M€ par le Bayern a mis tout le monde d’accord contre l’Irlande du Nord. Faisant taire en un match tous ses détracteurs encore marqués par les deux erreurs commises à l’aller contre la Juve en Ligue des Champions dans un rôle de… défenseur central. L'élément formé au VfB Stuttgart a peut-être glané ses galons de titulaire. L’Allemagne peut dormir tranquille : elle a peut-être trouvé son nouveau Philipp Lahm, notamment par sa qualité de centre et sa vitesse. [fpvideo mediaid='digiteka' url='http://www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01896197/zone/1/showtitle/1/src/u3u3rs ']    
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant