Euro 2016 : 7 000 véhicules déplacés, les riverains en colère

le , mis à jour le
0
Supporteurs et gendarmes dans une fan-zone pendant l'Euro 2012.
Supporteurs et gendarmes dans une fan-zone pendant l'Euro 2012.

Les fan-zones sont un véritable casse-tête pour les autorités. La France, qui accueille l'Euro du 10 juin au 10 juillet prochain, devra assurer pendant un mois, en plein état d'urgence, la sécurité de centaines de milliers de personnes venues se réunir un peu partout dans les villes pour regarder les matches. Résultat, la mise en place de nombreuses mesures de sécurité provoque, à quelques jours de l'Euro, la colère de nombreux riverains de la capitale. Et pour cause, comme le révèle Europe 1, nombre d'entre eux s'étaient procuré un macaron qui leur permettrait de se garer près de leur résidence malgré la mise en place d'une immense fan-zone au Champs-de-Mars.

Mais depuis mercredi dernier, la sécurité a été relevée et les habitants ont appris que tous les parkings près de cette fan-zone seraient évacués. Au total, 7 000 véhicules devront donc être déplacés et 6 parkings utilisés pour les rapatrier, parfois à plusieurs kilomètres de chez les riverains. « Je suis locataire et on me fout à la porte ! » explique l'un d'eux au micro d'Europe 1. « Ils nous proposent des parkings très, très loin. Moi, je suis sportive, je suis très contente de courir pour rentrer chez moi. Mais quand je vais rentrer à 21 heures, ça va être très compliqué », explique Léa, mère de famille.

Des fan-zones très contestées

Après le fiasco de la finale de la Coupe...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant