Euro 2012: Platini s'en prend aux hôteliers "escrocs" d'Ukraine

le
0
MICHEL PLATINI DÉNONCE LES HÔTELIERS "ESCROCS" D'UKRAINE
MICHEL PLATINI DÉNONCE LES HÔTELIERS "ESCROCS" D'UKRAINE

LVIV, Ukraine (Reuters) - Le président de l'Union européenne de football (UEFA), Michel Platini, a qualifié jeudi de "bandits et d'"escrocs" certains hôteliers ukrainiens qui ont fixé des tarifs exorbitants à l'occasion du Championnat d'Europe des nations.

Le prix des chambres dans les hôtels de Kiev, Lviv, Donetsk et Kharkhiv, les quatre villes ukrainiennes qui accueilleront la compétition, ont été multipliés parfois par dix pendant la période de l'Euro, du 8 juin au 1er juillet.

"Il y a des bandits et des escrocs qui veulent gagner beaucoup d'argent à l'occasion de cet Euro", a dit l'ancien capitaine de l'équipe de France, qui craint que cette hausse des prix ne fasse fuir les supporters.

"On ne peut pas passer de 40 à 100, 500 euros comme ça du jour au lendemain, cela ne se fait pas", a-t-il ajouté lors d'une visite à Lviv.

Le mois dernier, le président ukrainien, Viktor Ianoukovitch, a ordonné au gouvernement d'enquêter sur la flambée des prix et de s'assurer que les tarifs hôteliers restent à un niveau "économiquement raisonnable" pendant le Championnat d'Europe, que son pays organise avec la Pologne.

Sur le site de l'UEFA, la chambre d'hôtel la moins chère à Lviv pour le match Allemagne-Portugal du 9 juin est proposée à 195 euros la nuit. Un camping situé à 35 km de Kiev demande 30 euros par nuit.

Andriy Perun, Pascal Liétout pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant