Eurazeo revient dans le vert au 1er semestre grâce aux cessions

le
0

par Matthieu Protard

PARIS (Reuters) - Eurazeo est revenu dans le vert au premier semestre à la faveur de plusieurs cessions d'actifs au sein de son portefeuille, notamment la vente de titres Rexel et Edenred.

La société d'investissement explique mercredi dans un communiqué que les cessions lui ont permis de dégager un gain de 853 millions d'euros sur les six premiers mois de l'année.

Au final, son bénéfice net s'est élevé à 329 millions d'euros au premier semestre 2013, contre une perte de 127 millions d'euros un an plus tôt.

A fin juin, son actif net réévalué ressort à 58 euros par action, en hausse de 7,2% par rapport à fin décembre 2012.

"On va rester sur un niveau relativement élevé de rotation du portefeuille", a souligné le directeur financier Philippe Audouin lors d'une conférence téléphonique.

"Bien sûr, on continue de travailler sur de nouveaux investissements (...) Pour autant on va essayer de rester prudents sur nos acquisitions", a-t-il ajouté.

Il s'est en revanche refusé à tout commentaire sur le projet d'introduction en Bourse du fabricant de doudounes Moncler dont Eurazeo détient 31,2% du capital.

Début juillet, des sources proches du dossier avaient indiqué à Reuters que la société Moncler prévoyait de s'introduire à la Bourse de Milan en décembre.

"A ce stade, je ne peux vous confirmer ni le principe ni le calendrier", a dit Philippe Audouin à propos de Moncler. "La presse a fait état de réflexion sur ce projet-là mais je ne peux pas faire de commentaire."

En mars, Eurazeo a cédé sa participation de 10% dans Edenred, la société née de la scission des activités de services d'Accor et dont la société d'investissement était l'un des deux actionnaires de référence avec le fonds Colony Capital.

Via le fonds Ray Investment, la société a en outre réduit depuis le début de l'année ses parts au capital du distributeur de matériel électronique Rexel.

En Bourse, Eurazeo a clôturé mardi à 48,345 euros. Le titre gagne 40% depuis le début janvier après avoir déjà augmenté sa valeur de 38% l'an dernier.

Edité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant