Eurazeo : les résultats 2015 bien accueillis sur le marché

le
0
Eurazeo a dû passer une dépréciation de 150,6 millions d'euros sur ses titres Desigual. (© M. Lee)
Eurazeo a dû passer une dépréciation de 150,6 millions d'euros sur ses titres Desigual. (© M. Lee)

«2015 a été pour Eurazeo une année exceptionnelle en matière d’activité et d’investissements», estime Patrick Sayer, le président du directoire. L’an dernier, le groupe a enregistré un montant total de plus-values de cession de 1,74 milliard d’euros, provenant essentiellement des cessions partielles des titres Europcar et Elis à l’occasion de leur introduction en bourse (pour respectivement 1,046 milliard et 251,8 millions), ainsi que des cessions partielles de titres Moncler et Accorhotels (pour respectivement 233,6 et 170,5 millions).

 Compte tenu de ces plus-values, le résultat net part du groupe est ressorti à 1,27 milliard d’euros, après une perte de 26,8 millions en 2014.

Désaffection de la marque Desigual

À noter toutefois, que si l’ensemble des sociétés du groupe ont réalisé une performance opérationnelle et financière solide en 2015, la marque de prêt-à-porter Desigual souffre d’une désaffection de sa clientèle et son excédent brut d’exploitation (Ebitda) a reculé de 24% sur l’exercice écoulé. Eurazeo a dû passer une dépréciation de 150,6 millions d’euros sur ses titres Desigual.

La rotation du portefeuille s’est poursuivie de manière active. Les six cessions réalisées pour un montant de 1,2 milliard d’euros ont été en partie compensées par neuf nouveaux investissements pour près de 650 millions d’euros, dans des sociétés de taille petite ou moyenne,

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant