Eurazeo attend son heure 

le
0
INTERVIEW - La société d'investissement envisage l'acquisition de sociétés d'une valeur de l'ordre d'un milliard d'euros.

LE FIGARO. - Vous venez de céder votre participation dans la chaîne d'hôtel B & B qui affiche des résultats parmi les meilleurs du secteur. Pourquoi ?

Patrick SAYER. - Si nous ne suivions qu'une logique purement financière, nous serions restés actionnaires de B & B. Mais Eurazeo a une approche industrielle qui consiste à accompagner les entreprises dans leur développement. Le moment était venu de faire un choix entre B & B et Accor (dont Eurazeo détient 27,3 % avec Colony, NDLR). Nous avons donc vendu B & B après l'avoir considérablement développé en doublant sa taille et son chiffre d'affaires.

Vous auriez pu sortir d'Accor...

Accor est un groupe formi­dable qui a été injustement ­décrié. L'ensemble des équipes s'est fortement mobilisé autour de la scission et, depuis. Accor est leader européen avec un portefeuille d'hôtels unique qui va de l'hôtellerie économique avec Formule 1 à l'hôtellerie de luxe, avec Sofitel. Il a un fort

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant