«Étudier la question de l'augmentation de la vitesse sur autoroute»

le
0
INTERVIEW - Président de la Fédération internationale de l'automobile, Jean Todt revient sur la législation française. Il se dit favorable à une réflexion sur l'augmentation de la vitesse sur autoroute. Une position qui n'est pas dans l'air du temps

LE FIGARO. - L'ONU s'est-elle fixé des objectifs concrets ?

Jean TODT. - Aujourd'hui, on compte 1,3 million de morts. Si rien n'est fait, on atteindra 1,9 million de tués d'ici à 2020. Aujourd'hui, neuvième cause de décès dans le monde, les accidents de la route gagneront alors la cinquième place. En sensibilisant les associations et les gouvernements, l'ONU veut sauver 5 millions de vies. La Fédération internationale de l'automobile (FIA) qui régit le sport automobile international défend aussi à travers le monde la sécurité routière. Nous allons mobiliser nos 228 clubs présents dans 132 pays pour soutenir toutes les actions favorisant une plus grande sécurité.

Cet objectif pourra-t-il être atteint ?

Il y a tant à faire. Il n'y a qu'à voir la vétusté des voitures dans certains pays, les infrastructures primaires et les législations non respectées. Même les dispositifs sonores dans les véhicules pour indiquer que la ceinture n'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant