Etudiants : quels impôts ?

le
0

À partir de 18 ans, s'il n'est pas rattaché au foyer fiscal de ses parents, un étudiant doit remplir sa propre déclaration de revenus et éventuellement payer des impôts.

Salaires et indemnités de stage

Les jeunes travaillant en parallèle de leurs études sont tenus de déclarer tous leurs salaires, quelle que soit la nature de leur contrat (CDD, CDI, emploi saisonnier durant les congés d'été...). Les étudiants de moins de 26 ans bénéficient d'une exonération d'impôt sur leurs revenus ne dépassant pas un plafond égal à 4 373€ pour la déclaration 2016, soit trois fois le montant mensuel du SMIC. Les gratifications perçues lors d'un stage sont également exonérées, dans la limite de 17 490€ pour les indemnités perçues en 2015.

Bourses et volontariat

Les bourses accordées sur critères sociaux ne sont pas à déclarer. En revanche, les bourses allouées pour des travaux de recherche doivent être déclarées. Quant aux indemnités versées dans le cadre du service civique et du volontariat (sauf volontariat dans les armées), elles n'ont pas à être déclarées. Les étudiants touchant une pension alimentaire de la part de leurs parents doivent faire figurer ce montant sur leur déclaration d'impôts.

Rattachement au foyer fiscal des parents

Afin de ne pas avoir à remplir de déclaration d'impôts, les étudiants de moins de 25 ans peuvent demander à être rattachés au foyer fiscal de leurs parents. Cette option est envisageable que l'étudiant vive au domicile familial ou non et qu'il ait des revenus ou non. La demande est à faire sur simple papier libre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant