Étudiants: les loyers baissent enfin à Paris

le
0
Malgré la baisse des loyers des petites surfaces, Paris reste une des villes les plus chères pour les étudiants. (Crobard/Shutterstock)
Malgré la baisse des loyers des petites surfaces, Paris reste une des villes les plus chères pour les étudiants. (Crobard/Shutterstock)

(Relaxnews) - D'après une étude du baromètre location-étudiant.fr, la capitale connaît pour la première fois depuis de nombreuses années une diminution significative du prix moyen des loyers de ses petites surfaces.

La baisse des loyers avait déjà été remarquée dans les grandes villes étudiantes de province l'an dernier. Elle est enfin également effective à Paris, après une période de 10 ans de hausse ininterrompue.

Pour la très grande majorité des villes étudiées, les loyers baissent ou stagnent. C'est par exemple le cas pour les loyers des studios dans 68% d'entre elles. Pour les petits appartements de deux pièces, la proportion est même de 78%, soit 15 villes de province sur les 19 concernées. Quelques villes font cependant exception et ont vu leur loyer augmenter. C'est par exemple le cas de Poitiers ou de Marseille.

En région parisienne en revanche, la tendance est plutôt à la hausse en ce qui concerne les studios: c'est le cas pour 80% des villes étudiées.

Paris fait exception à la règle, les studios comme les 2-pièces ont vu leurs prix baisser. Cette bonne nouvelle pour les étudiants, dont le loyer représente près de la moitié du budget, devrait perdurer l'an prochain grâce à la loi Alur sur l'encadrement des loyers.

L'étude a été réalisée en comparant d'une année sur l'autre au mois d'août les prix des loyers constatés pour 35 villes étudiantes de France: 19 en province, 15 en région parisienne et Paris.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant