Etudiants et impôts : que déclarer ?

le
0

Comme l'ensemble des Français majeurs, les étudiants doivent établir leur déclaration d'impôt. Imposé directement ou rattaché au foyer fiscal parental : le point sur les obligations.

Impôt sur le revenu : rattaché aux parents

Les étudiants ont l'obligation de justifier de leurs revenus. Il existe deux possibilités pour faire sa déclaration. Dans le premier cas, l'étudiant de moins de 25 ans choisit d'être rattaché à ses parents. Il figurera donc sur la déclaration d 'impôt sur le revenu de ses parents, qui déclareront les revenus de leur enfant. Il est à noter que la loi TEPA permet aux étudiants de moins de 26 ans de déclarer uniquement leurs revenus supérieurs à la somme de 4104 ?, ce qui représente trois SMIC mensuels : un abattement fiscal qui pourra éviter aux parents d'être imposés sur une tranche supérieure.

Impôt sur le revenu : déclaration individuelle

L'étudiant peut aussi faire le choix d'être imposé en dehors de ses parents. Il remplira alors la déclaration 2042 avec ses différents revenus. Les salaires de l'alternance inférieurs à 16 416 ? ne sont pas imposables, de même que les bourses sur critères sociaux et les gratifications de stage, s'il est obligatoire ou inférieur à trois mois.

Taxe d'habitation

S'il occupe un logement, l'étudiant est en principe amené à verser la taxe d'habitation. Néanmoins, les résidences du CROUS sont exonérées. Des dégrèvements sont aussi appliqués en cas de faibles revenus. Dans le cas d'un étudiant propriétaire, celui-ci devra s'acquitter de la taxe foncière et de la taxe d'habitation.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant