Etudiants disparus au Mexique: aveux de membres d'un gang

le
0

MEXICO, 7 novembre (Reuters) - Des membres d'un gang arrêtés dans le cadre de l'enquête sur la disparition de 43 étudiants présumés morts au Mexique ont avoué avoir assassiné un grand groupe de personnes, a déclaré vendredi le procureur général. Selon le procureur Jesus Murillo, trois détenus ont reconnu avoir mis le feu aux corps et à certaines personnes encore en vie dans une décharge de la ville d'Iguala, dans l'Etat de Guerrero, où les étudiants ont disparu le 26 septembre après des heurts avec la police. Des restes humains ont été retrouvés dans la décharge mais n'ont pas pu être identifiés. Les résultats des analyses ADN n'ont pas encore été communiqués. Plusieurs dizaines de policiers, soupçonnés d'avoir livré les étudiants au gang criminel, ont également été arrêtés. Les commanditaires présumés, le maire d'Iguala et sa femme, ont été arrêtés cette semaine alors qu'ils étaient en cavale depuis que l'affaire a éclaté. (Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant