Étudiants chinois agressés dans le Bordelais : la Champagne se mobilise

le
0
L'agression de six Chinois, étudiants en oenologie en Gironde, révolte le monde du vin. À Vinexpo, le plus grand salon du monde des vins et spiritueux, les exposants s'inquiètent de l'image que cette agression va donner de la France en Chine.

Le vin, c'est ce qui se vend le mieux en Chine. Comme le secteur du luxe, c'est l'image de la France. Alors quand, à cause d'une nouvelle agression de Chinois dans l'Hexagone, les tensions prennent l'allure de guerre larvée, les viticulteurs montent au créneau. «Il est indispensable que la France s'excuse et fasse comprendre aux Chinois et à tous les étrangers qu'ils sont les bienvenus ici» souhaite M. Michel, un producteur de côtes de blaye.

«Cette affaire est un désastre. Ici, depuis samedi, on ne parle que de ça, et c'est normal. Le salon est une vitrine sur le monde, il est là pour montrer nos talents. Ces jeunes, ce sont nos clients de demain, ils s'intéressent à notre savoir-faire et à nos produits», se lamen...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant