Etudiant italien assassiné-Quatre arrestations en Egypte

le
0
    LE CAIRE, 26 mars (Reuters) - Le parquet de la république 
d'Egypte a ordonné l'arrestation de quatre membres de la famille 
du chef présumé d'un gang de criminel, qui ont été selon la 
police retrouvés en possession d'objets ayant appartenu à 
l'étudiant italien Giulio Regeni, dont le corps a été retrouvé 
près du Caire en février, a-t-on appris de sources judiciaires. 
    La femme du chef de gang, son frère, sa soeur et un 
beau-frère ont été placés en détention, accusés d'avoir caché un 
criminel et dissimulé des biens volés, dit-on de mêmes sources. 
La police dit avoir retrouvé les effets de Giulio Regeni dans 
une maison appartenant à la soeur du chef de gang. 
    Le corps mutilé de Giulio Regeni, étudiant de 28 ans qui 
effectuait des recherches sur les syndicats indépendants en 
Egypte, a été retrouvé en février au bord d'une autoroute, dans 
les environs de la capitale égyptienne. 
    Selon des ONG des droits de l'homme, les marques de torture 
retrouvées sur le corps de l'étudiant laissent penser qu'il est 
mort aux mains des services de sécurité égyptiens, accusation 
fermement démentie par les autorités. 
    L'affaire Regeni est cause de tensions dans les relations 
entre Le Caire et Rome, même si elle ne risque pas de déboucher 
sur une brouille durable étant donné les relations économiques 
bilatérales et le rôle stratégique de l'Egypte dans la région. 
 
 (Haitham Ahmed; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant