Etre sociétaire de sa banque

le
0

Certaines banques ont un fonctionnement mutualiste. Les clients peuvent alors devenir sociétaires. Cela peut donner accès à certains avantages, notamment pour l'épargne.

Les banques mutualistes

En France, certaines banques et compagnies d'assurance possédant un réseau d'agences, ont un fonctionnement reposant sur les principes coopératifs du mutualisme. Ce système a été instauré au XIXe et existe aujourd'hui, dans quatre groupes bancaires. Ilimplique que les clients ne sont pas seulement usagers des services de la banque mais peuvent aussi prétendre au statut de sociétaire. Chaque établissement possède une fédération nationale, organe politique défendant les intérêts des différentes caisses régionales.

Comment devenir sociétaire ?

En tant que sociétaire, le client a la possibilité de donner son avis sur la politique commerciale de sa banque à l'occasion des Assemblées générales, au cours desquelles il bénéficie d'un droit de vote. Pour être sociétaire, il est nécessaire de posséder des parts sociales de la banque, c'est-à-dire des titres de placement. Ces parts peuvent être souscrites aux alentours de 20€ l'unité, en général. Leur avantage est d'être rémunérées : elles constituent donc une solution d'épargne, avec un rendement fixé chaque année.

Les avantages du sociétaire

Outre l'intérêt d'influer sur la politique commerciale de sa banque, l'achat de parts sociales est une solution d'épargne assez intéressante, avec un cadre fiscal avantageux. Par ailleurs, des réductions peuvent être proposées aux sociétaires sur des sorties culturelles.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant