Être mormon, un handicap surmontable pour Romney

le
0
Si la foi du candidat Romney risque de jouer contre lui dans la course à l'investiture républicaine, elle ne devrait pas empêcher les électeurs de droite de voter pour lui face à Obama.

Les mormons? Ce ne sont pas des chrétiens, estiment un tiers des Américains. La foi de Mitt Romney pourrait donc lui porter préjudice dans sa course à l'investiture républicaine. Car malgré la règle de la Constitution selon laquelle «aucune profession de foi religieuse ne sera exigée comme condition d'aptitude aux fonctions ou charges publiques», la religion d'un candidat a toujours été chargée politiquement aux États-Unis, que ce soit l'athéisme de Jefferson, le quakerisme de Nixon ou le catholicisme de Kennedy. Issu d'une famille mormonne depuis cinq générations, le vainqueur de l'Iowa et du New Hampshire a même passé 30 mois en France comme missionnaire dans les années 60. Et l'ancien gouverneur du Massachusetts a beau minimiser cet aspect de sa vie, environ la moitié des électeurs sait qu'il est mormon, les médias ne parlant jamais de lui sans le rappeler.

Or un sondage du Pew Research Center confirme que cela pourrait constituer un handicap: les républicains

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant