« Etre fiché ainsi, c'est pénible »

le
11
« Etre fiché ainsi, c'est pénible »
« Etre fiché ainsi, c'est pénible »

« La vie d'un 040, c'est? rien du tout. » Jean-Luc Gayet, 60 ans, parle en connaissance de cause. Depuis octobre 2011, cet ancien imprimeur, reconverti dans la communication, est un « 040 ». Un drôle de matricule dont il n'aurait pas imaginé qu'il serait si difficile à porter. « Quand vous vous retrouvez ainsi fiché à la Banque de France, c'est comme si on vous mettait de côté. Du jour au lendemain, vous n'êtes plus rien. Pas toujours simple à vivre. »

Un patron ravi de retrouver sa « virginité »

C'est en 2009 que les choses ont viré à l'aigre pour lui. « A l'époque, je dirigeais un petit groupe d'agences de communication. J'étais sur le créneau du marketing bancaire. J'ai été contraint de déposer le bilan, à cause de la crise, mais aussi des malversations d'un salarié. »

Deux ans plus tard, le couperet tombe : sa société est mise en liquidation. C'est là qu'il a vraiment compris ce que c'était d'être dans la peau d'un 040. « Je voulais investir dans une autre société », dit-il. Mais quand il frappe à la porte des banques, elles lui rient au nez. « Mes anciens clients et amis banquiers m'avaient pourtant prévenu : On ne prête pas un euro à un 040. Il n'empêche, c'est dur d'avoir en face de vous un banquier qui vous traite soudain comme si vous étiez un bandit! » se souvient ce patron qui n'a jamais redouté d'affronter les difficultés. Sa première entreprise, il l'a ainsi rachetée quand il avait 30 ans. C'était une petite imprimerie de labeur. « Au total, j'en ai acquis onze, j'ai revendu l'ensemble en 2003. »

Tant mieux, car c'est grâce à ce matelas qu'il a, malgré tout, réussi à rebondir. Depuis quatre mois, Jean-Luc Gayet a repris une petite entreprise en faillite avec un associé. « On a gardé 10 personnes sur 12, pour le montage, on s'est arrangé », explique celui qui est ravi de pouvoir retrouver prochainement « sa ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le samedi 7 sept 2013 à 16:25

    Exact danykent , un client jamais à découvert et avec un tout petit solde est un client à virer au plus vite, il ne rapporte rien et coûte du fric à la banque en carnets de chèques et envois de relevés. Surtout si ce client là n'a pas de salaires domiciliés, c'est le pire des cas de figure;

  • marsupi8 le samedi 7 sept 2013 à 12:39

    la vie d'un 040 est identique a celle d'un particulier ficher banque de france point barre !!!

  • marsupi8 le samedi 7 sept 2013 à 12:37

    De plus cela vous inquiete pas y aura une base de donnée interne vous prener vraiment les banque pour des ouin ouin ! rêver pas ! les fichiers sera internaliser en intranet surper simple pour eux et il n'offiront pas plus de credit a ces gens la !!!!! sinon il tout le monde va monter des boite hop j'emprunte 20 000 euros et tout les 3 mois liquidation j'ai pas assez client trop facile suffira de pas faire de faute de gestion et c'est bon !!!

  • marsupi8 le samedi 7 sept 2013 à 12:34

    alors enlevons aussi ceux des particuliers il n y'a pas de raison les accidents arrive a tout le monde , un peut de justice social

  • danykent le samedi 7 sept 2013 à 12:23

    Pour une banque, un client parfait, c'est un client qui laisse des frais. Voire un client qui fait faillite, là c'est le jackpot.Un client qui n'a pas de difficultés ne les intérèsse tout simplement pas...

  • mars4 le samedi 7 sept 2013 à 12:22

    @ nebraska : Faut voir la taille de la boite et le poste du salarié!Cela dit, si l'on suit attentivement cela a très peu de chance d'arriver.

  • nebraska le samedi 7 sept 2013 à 12:00

    mlaure13 - Tout faux, désolé !

  • M5124785 le samedi 7 sept 2013 à 11:59

    Qui fiche les banques ?

  • nebraska le samedi 7 sept 2013 à 11:58

    "malversations d'un salarié" ??? Il ne gérait pas sa boite le mec ??? Il ne suivait pas ses employés ??? C'est sur qu'aller au golf ou fanfaronner devant la clientèle c'est autre chose que de gérer réellement 1 boite !

  • M4328752 le samedi 7 sept 2013 à 11:35

    60 ans, l'heure de la retraite !