Etihad examine les comptes d'Alitalia

le
0
ETIHAD EXAMINE LES COMPTES D'ALITALIA
ETIHAD EXAMINE LES COMPTES D'ALITALIA

MILAN, 11 décembre Reuters) - Etihad Airways, la compagnie aérienne basée à Abou Dhabi, examine les comptes d'Alitalia et décidera d'ici Noël d'investir ou non dans le transporteur italien en difficulté, ont dit mercredi deux sources proches du dossier.

"Etihad examine les données d'Alitalia depuis une dizaine de jours et devrait terminer ce processus d'ici la fin de la semaine", a dit l'une des sources.

Ni Etihad ni Alitalia n'étaient disposés à faire un commentaire.

Mardi, Alitalia a, selon une source, mené à bien une augmentation de capital de 300 millions d'euros indispensable pour continuer à voler au-delà de Noël, point final d'une procédure qui a surtout démontré à quel point la compagnie aérienne avait du mal à convaincre les investisseurs de sa viabilité.

Cette augmentation de capital, à laquelle son actionnaire principal Air France-KLM n'a pas participé, s'inscrit dans le cadre d'un plan de sauvetage supervisé par l'Etat italien, destiné à sauver la compagnie aérienne de la faillite et à lui accorder du temps pour trouver une investisseur stratégique pouvait l'aider à se restructurer dans un environnement de marché difficile.

D'autres sources proches du dossier avaient dit ces dernières semaines qu'Etihad n'éprouvait aucun intérêt pour Alitalia. N'étant pas européenne, Etihad ne pourra pas, le cas échéant, prendre plus de 49% du capital d'Alitalia.

"Une équipe menée par Etihad examine les chiffres d'Alitalia et ce n'est pas la première fois que cela se passe", a dit l'autre source, proche de la compagnie d'Abou Dhabi.

"Alitalia a désespérément besoin d'un partenaire solide et Etihad a été un investisseur sérieux dans d'autres compagnies aériennes."

La source a ajouté qu'il n'était pas clairement défini si Alitalia était en mesure de fournir à Etihad les synergies que la compagnie s'attend normalement à dégager lorsqu'elle noue des partenariats avec des concurrents.

Etihad a multiplié les prises de participation ces dernières années, engagé dans une concurrence acharnée avec Emirates Airlines et Qatar Airways pour devenir la compagnie de référence du Moyen-Orient.

Cet été, Etihad a conclu un accord stratégie avec la compagnie serbe JAT Airways, quelque mois après avoir pris une participation de 24% dans l'indienne Jet Airways.

La compagnie détient aussi des participations dans Virgin Australia, Air Berlin, Air Seychelles et Aer Lingus.

Stephen Jewkes et Stanley Carvalho, Benoit Van Overstraeten pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant