Éthique boursière : 5% du Cac ignore les recommendations

le
0
Malgré les recommandations de novembre 2010 de l'Autorité des marchés financiers (AMF), seules 10 des 80 plus grosses capitalisations boursières disposent d'un code de déontologie spécifique.

En matière d'éthique et de déontologie boursière, les modalités et le niveau de détail de la communication des grandes entreprises cotées sont très hétérogènes. C'est la conclusion qui ressort d'une étude menée conjointement par PricewaterhouseCoopers (PWC) et des étudiants de Sciences Po.

Sur les 80 plus grosses capitalisations de la place parisienne (CAC40 et les 40 suivantes : le «Next40»), seules 10 ont une code de déontologie dédié, comme le recommande l'AMF depuis novembre 2010. Cette charte, non obligatoire, décline à l'échelon de l'entreprise les notions d'initié, d'information privilégiée et de devoir d'abstention, «en plus d'une définition déjà très précise sur le plan juridique» précise Élodie Fornas chez PWC, en charge de l'étude.

Au total, 69 sociétés du panel (incluant les 10 déjà citées) ont établi des règles internes de bonne conduite, mais seules 53 les communiquent publiquement (sur leur site internet ou dans leur document d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant