Ethiopian Air, première compagnie à faire revoler un Dreamliner

le
0
ETHIOPIAN AIRLINES, PREMIÈRE COMPAGNIE À FAIRE REVOLER UN DREAMLINER
ETHIOPIAN AIRLINES, PREMIÈRE COMPAGNIE À FAIRE REVOLER UN DREAMLINER

ADDIS-ABEBA (Reuters) - Ethiopian Airlines a été samedi la première compagnie aérienne à faire voler à nouveau un 787 Dreamliner de Boeing depuis la mise à l'arrêt de tous les avions de ce type il y a trois mois après des incidents relatifs à une surchauffe des batteries.

Un Dreamliner d'Ethiopian Airlines a quitté Addis-Abeba dans la matinée pour se poser à Nairobi juste après 09h30 GMT.

Tous les Dreamliner en exploitation dans le monde sont immobilisés depuis la mi-janvier à la suite de deux incidents, l'un à Boston et l'autre au Japon, mettant en cause la sécurité des batteries lithium-ion de l'appareil.

La semaine dernière, les autorités américaines ont donné leur feu vert à une nouvelle configuration de batteries lithium-ion qui doivent maintenant être installées sur les Dreamliner, ouvrant la voie à la reprise des vols.

La compagnie aérienne japonaise All Nippon Airways (Ana) doit organiser dimanche un premier vol test d'un Dreamliner, mais ne s'est pas encore prononcée sur la reprise des vols commerciaux.

United Airlines, seule compagnie américaine possédant ce type d'appareil, prévoit de prendre les vols commerciaux à partir du 31 mai.

L'avionneur américain a indiqué pour sa part être prêt à assembler sept 787 Dreamliner par mois à partir de la mi-2013, puis dix par mois à partir de la fin de l'année.

Le maintien au sol des Dreamliner aurait coûté 600 millions de dollars à Boeing (460 millions d'euros).

Le coût du développement du Dreamliner, conçu pour économiser 20% en frais de carburant, s'est élevé à 20 milliards de dollars.

La dernière fois qu'une catégorie d'avions a été interdite de vol remonte à plus de 30 ans. L'administration américaine de l'aviation civile, la FAA, avait interdit le DC-10 de McDonnell Douglas en 1979 après un accident à Chicago qui avait fait 273 morts.

Aaron Maasho; Danielle Rouquié pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant