Etes-vous suffisamment informé sur cette maladie ?

le
0
Etes-vous suffisamment informé sur cette maladie ?
Etes-vous suffisamment informé sur cette maladie ?

Sarah Espeillac

30 ans, cadre

Saint-Denis (93)

« Non, pas vraiment. Je savais simplement qu'il fallait faire attention en retirant la tique, en la tournant en tire-bouchon. Mais je croyais que l'on ne pouvait être malade que lorsqu'on vivait à proximité des animaux. Ma belle-soeur a attrapé la maladie, mais elle vit dans une écurie avec des chiens et des chevaux. Je ne pensais pas qu'à Paris les tiques étaient dangereuses. »

 

Olivier Gallois

49 ans, informaticien

Paris (XXe)

« Oui, je le suis. Mais parce que j'ai contracté la maladie de Lyme. C'est à l'occasion d'une biopsie, réalisée pour autre chose, que les médecins ont découvert que j'étais touché. J'ai dû prendre un traitement antibiotique pendant un mois. J'ai eu de la chance qu'il n'y ait pas de suite. C'est bien que l'on commence à en parler. Des panneaux à l'entrée du bois de Vincennes seraient peut-être utiles. »

 

Jeanine Escabar

66 ans, retraitée

Pau (64)

« Non. Je pensais que seuls les animaux pouvaient être malades après une piqûre de tique. Nous suivons donc notre chienne de très près. A chaque retour de forêt, nous l'inspectons en la brossant et nous lui rasons souvent les poils. Mais nous n'avons jamais pensé faire cela pour nous. Encore moins en rentrant du bois de Vincennes. Le vétérinaire, par exemple, aurait pu nous parler des dangers pour l'homme. »

 

Maryline Mornet

57 ans, gestionnaire d'achats

Vouillon (36)

« Plutôt oui. Je ne connais pas le nom de la maladie, mais je sais que cela peut être grave. Enceinte, j'ai été mordue par une tique. Je suis allée voir un médecin pour qu'il me la retire sans couper la tête. Mais il est vrai que je ne fais plus attention, puisque je ne suis plus enceinte. Finalement, j'ai bien plus peur des moustiques et je m'en protège davantage depuis que j'ai eu une très grosse réaction allergique. »

 

J.-Pierre Chanudaud

65 ans, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant